Divers

Bluesound Node

Par Gwendal Lars - Publié le 01/02/22
Mustav
Prix indicatif : 599 € TTC
Note AVCesar.com
Type : lecteur réseau audio/Dac
Convertisseurs : 384 kHz/32 bits
Échantillonnage natif : jusqu’à 192 kHz
Quantification : 16-24 bits
Processeur : ARM Cortex‑A53, Quad Core, 1,8 GHz par cœur
Rapport signal/bruit : -113 dB
Taux distorsion harmonique totale : 0,002%
Connectivité : Wi‑Fi 5 (802.11 ac, 2,4/5 GHz), AirPlay 2, Bluetooth 5.0 APT‑X (bidirectionnel)
Formats de fichiers compatibles : Flac, MQA, Wav, AIFF, Mpeg 4 SLS, MP3, AAC, WMA, WMA‑L, Ogg, Alac, Opus
Entrées : combinée analogique sur mini‑Jack 3,5 mm stéréo/optique (adaptateur fourni), HDMI eARC, port USB
Sorties : RCA stéréo (fixe ou variable), sortie Sub, optique, coaxiale sur RCA, USB Audio 2.0, sortie casque sur mini‑Jack 3,5 mm
Consommation : 12 W max (<0,5 W en veille)
Dimensions : 220 x 46 x 146 mm
Poids : 1,9 kg
L’essentiel

Après le succès du Node 2i, le constructeur canadien Bluesound propose une nouvelle version de son lecteur réseau emblématique. Pour rappel, ce dernier permet à n’importe quelle installation sonore sourde jusqu’alors à la musique dématérialisée d’accéder pleinement à ce nouvel univers audio via les accès directs aux principaux services musicaux. Ou encore d’exploiter sur une chaîne Hi‑Fi, un casque ou des enceintes actives une bibliothèque musicale stockée sur un disque Nas, un HDD externe ou encore un ordinateur (via lecture classique des métadonnées ID3Tag pour procéder à l’indexation). Et ainsi d’élargir le champ des possibles de chaque amateur de musique.

 

 

Bluesound Node 2021, compatibilité MQA

Si sa nouvelle interface tactile offre une meilleure ergonomie, ce n’est pas la seule évolution dont bénéficie ce nouveau modèle. Son électronique interne a aussi bénéficié d’importants bouleversements. Pour cela, le Node version 2021 se dote d’un puissant processeur Quad Core associé à un nouveau Dac 192 kHz/24 bits qui lui permet d’accéder au fichiers audio MQA. Rappelons que ce standard, basé sur une compression Flac non destructive offre la possibilité d’acheminer des fichiers Hi‑Res Audio même sur une liaison au débit modeste. Ce nouveau format ouvre ainsi la porte à des services de streaming haute résolution même avec une faible bande passante réseau. 

 

 

Bluesound Node 2021, entrée HDMI eARC et compatibilités Alexa/Google Assistant

Par ailleurs, la connectique a également évolué (cf. photo ci‑dessus). Si l’on retrouve les entrées et sorties dont disposait déjà le Node 2i, une entrée HDMI eARC fait son apparition. Elle offre ainsi la possibilité de connecter un téléviseur au Node pour en restituer le son avec une qualité optimale sans devoir sacrifier l’entrée optique qui pourra alors être réservée au raccordement d’un lecteur CD audio, par exemple. Côté streaming, on retrouve les grands classiques tels que Qobuz, Tidal, Spotify, Deezer, etc. Dans le même esprit, certaines radio internet peuvent abandonner le MP3 pour diffuser en MQA et offrir ainsi une qualité d’écoute inégalée. C’est, par exemple le cas de Radio Paradise qui propose ses programmes simultanément en MQA Hi‑Res Audio et en qualité CD audio standard (cf. photo ci‑dessous). Enfin le Node est compatible avec les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant.

 

 

Bluesound Node 2021, compatibilité Bluetooth 5.0 APT-X

En ce qui concerne l’accès sans‑fil à des sources audio dématérialisées, outre sa compatibilité AirPlay 2 dédiée aux possesseurs d’équipements d’origine Apple, ce nouveau Node dispose d’une liaison Bluetooth compatible APT‑X HD. De plus, elle est bi‑directionnelle. Ainsi, le Node peut aussi bien recevoir des contenus à restituer que les diffuser sur des enceintes Bluetooth ou un casque sans‑fil. Par ailleurs, comme de tradition chez Bluesound, le Node se base sur le système d’exploitation BluOS pour mener à bien sa mission. Sa compatibilité avec les protocoles DLNA ou Roon ouvre le Node au multiroom. Il est dès lors possible de commander depuis le Node la diffusion de contenus musicaux dans les différentes pièces de l’habitation. BluOS étant capable de gérer jusqu’à 64 équipements simultanément, il est peu probable d’atteindre les limites de ce système de diffusion multiroom en usage domestique.

 

 

Bluesound Node 2021, ampli casque intégré

Enfin, nous avons apprécié la présence d’un amplificateur casque intégré. Celui‑ci offre une certaine autonomie au Node. Il suffit de lui associer un casque pour qu’il devienne un appareil d’écoute à part entière. 

 

Concurrence

Le lecteur Volumio Primo Hi‑Fi Edition, proposé à 499 €, propose d’accéder à Qobuz, Tidal et Spotify. En DLNA, il est compatible avec les flux 192 kHz/24 bits en interne et jusqu’à 768 kHz/32 bits en USB. S’il ne gère pas le MQA, il est en revanche compatible avec les flux DSD.

 

Denon propose le DNP‑800 à 499 € également. Équipé d’un Dac 192 kHz/24 bits compatible DSD, il accède à Tidal, Deezer, Spotify Amazon Music ainsi qu’aux contenus partagés en DLNA et aux Xebradios. S’il est compatible AirPlay 2, il ne dispose en revanche pas d’une liaison Bluetooth APT‑X HD. Elle se limite au Bluetooth conventionnel.

Verdict technique

La mise en service du Node ne pose guère de problème. Elle se résume au raccordement des diverses entrées/sorties. Pour notre part, pour son accès au réseau nous avons utilisé son port Ethernet. Outre la simplicité de raccordement qu’offre cette solution (pas d’échange de codes ou de mots de passe) elle garantit un débit constant exempt d’éventuelles fluctuations que peut induire un environnement radioélectriques pollués, ce qui est souvent le cas en immeuble par exemple, lors d’une utilisation du Wi‑Fi.

 

Bluesound Node 2021, Wi-Fi éteint si connexion filaire

Et surtout, le raccordement en Ethernet désactive automatiquement le module Wi‑Fi, une bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent diminuer leur exposition aux ondes. Si le branchement d’un câble RJ45 dans son logement à l’arrière du Node stoppe immédiatement le Wi‑Fi, il se peut que le réseau ne soit plus au rendez‑vous dans certains configurations, en cas de mise à jour Firmware du lecteur et si, par exemple, le Node est raccordé à un switch/hub Ethernet. Débrancher/rebrancher le Node pour retrouver une installation réseau exclusivement filaire peut alors s’avérer infructueux. Il faut aussi penser à débrancher/rebrancher le câble RJ45 du switch/hub pour retrouver la liaison.

 

 

Bluesound Node 2021, installation via l'application BluOS Controller

Dernière étape avant l’utilisation du Node : télécharger et installer l’application BluOS Controller sur la tablette ou le smartphone qui sera chargé de le piloter si vous optez pour le Wi‑Fi, et pour l’installer la première fois si vous choisissez un câblage Ethernet. Celle‑ci est disponible gratuitement tant sur l’Apple App Store, pour les utilisateurs d’équipements d’origine Apple, que sur le Google Play Store. BlueSound a même pris soin d’inclure un QR Code dans la plaquette « d’installation rapide » que contient la boîte du Node. Il suffit de le flasher pour accéder directement à l’application et la télécharger (cf. photo ci‑dessous). Elle transforme alors la tablette, ou le smartphone, en super télécommande à l’excellente ergonomie. En revanche, BlueSound n’a pas jugé utile de livrer une télécommande dédiée avec son lecteur. Si elle existe, elle reste optionnelle.

 

 

Bluesound Node 2021, touches de transport tactiles

Précisons que l’écran tactile que porte la face supérieure du Node propose également un moyen d’accès à ses principales fonctions. Équipée d’un détecteur de proximité, cette zone d’affichage et de commande s’illumine dès l’approche de la main (cf. photo ci‑dessous).

 

 

Outre le réglage du volume d’écoute et la possibilité de changer de plage, vers l’avant ou vers l’arrière, cinq commandes sont personnalisables. Enfin, si l’on aurait souhaité disposer de la télécommande (essentiellement pour les actions simples pour les actions simples : volume, saut de plage…), il faut bien reconnaître que l’ergonomie de l’application BluOS Controler très satisfaisante et intuitive offre bien plus de possibilités et de contrôle (cf. photo ci‑dessous).

 

 

Mieux encore, il est possible de gérer le Bluesound Node directement à partir de son ordinateur (OSX/Windows) pour une ergonomie sans faille. Une très bonne nouvelle si vous pratiquez le télétravail (cf. photo ci‑dessous).

 

 

Bluesound Node 2021, performances sonores

Coté restitution sonore, force est de reconnaître que la prestation du Node n’a pas grand‑chose à envier aux meilleurs systèmes disponibles, même les plus onéreux. L’écoute est limpide, détaillée et bénéficie d’une très belle dynamique. De même, l’espace stéréophonique est très ouvert et la localisation de chaque source sonore est d’une grande précision. L’image sonore bénéficie ainsi de beaucoup d’ampleur et de relief. Les flux Hi‑Res Audio délivrés en streaming lui offrent la possibilité de s’exprimer pleinement. En tant que Dac seul, le comportement du Node est tout aussi irréprochable. Il a su extraire le moindre détail de fichiers Flac stockés sur une clé USB. Il sait également mettre en valeur la qualité d’enregistrements stockés sur CD audio classiques en lui associant, via son entrée optique, un lecteur idoine. Nous avons très largement exploité ces deux dernières possibilités pour évaluer le comportement du Node sur les plages qui nous sont familières. Il a su déjouer tous les pièges sans jamais donner dans l’agressif ou l’excès de brillance.

 

 

Bluesound Node 2021, ergonomie de la prise casque

Autre atout du Bluesound Node, sa prise caque en façade permet aux mélomanes de savourer leurs musiques favorites en toute discrétion. C’est par exemple une solution parfaite pour une écoute privative dans un salon pendant que les autres membres du foyer vaquent à d’autres occupations (lecture, jeu vidéo, TV…). Et plus encore dans un bureau : il suffit de partager le Node sur le réseau Ethernet pour travailler ensuite en musique à partir d’un service idoine ou de ses fichiers stockés sur un périphérique USB ou sur un disque réseau. Après avoir testé le Node sous tous les angles avec nos divers systèmes ampli+enceintes, nous avons expérimenté cette configuration jusqu’au dernier jour du prêt du produit. Et il nous manque depuis…

 

 

Bluesound Node 2021, conclusion

Au final, il ne faut donc pas juger les performance de cet élément par rapport à sa taille et son aspect, qui bien que jouissant d’une finition soignée, ne reprend pas les lignes traditionnelles de la haute‑fidélité. En somme, une nouvelle approche de la notion d’écoute en haute qualité associant un encombrement minimal à des performances maximales. Et surtout un design très réussi, moderne et sobre qui s’intègre aisément dans tous les intérieurs. Le plumage du Bluesound Node se rapporte donc à son ramage pour les plus grand plaisir des oreilles et des yeux.

+ Les points forts
»  
Gestion des fichiers MQA
»  
Qualité de la conversion en usage Dac
»  
Finesse de la restitution
»  
Dynamique
»  
Accès à de nombreux services de streaming Hi‑Res Audio
»  
Compatible Alexa et Google Assistant
»  
Très faible encombrement
»  
Design moderne et sobre
»  
Application simple et conviviale
- Les points faibles
»  
Pas de gestion des flux DSD
»  
Télécommande optionnelle
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
N°01
N°02
N°03
N°04
N°05
Accepter les cookies
Accepter
Refuser