24 heures chrono saison 7

24
Année : 2009
Réalisateurs : Joel Surnow, Robert Cochran
Interprètes : Kiefer Sutherland, Mary Lynn Rajskub, Cherry Jones, Bob Gunton, Carlos Bernard, James Morisson
Éditeur : Fox
DVD : 6 DVD-9, 1 064’, zone 2
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 04/11/09
Prix ind. : 39,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, anglais, néerlandais
Amazon
18,90 €
Après une saison 6 décevante, une production chaotique de la septième pour cause de grève des scénaristes et les affres judiciaires de Kiefer Sutherland (avec quelques séjours en prison pour récidive de conduite en état d’ivresse), il s’en est fallu de peu pour que la série culte 24 heures chrono soit définitivement abandonnée par ses auteurs.

C’était sans compter sur l’obstination des producteurs et le soutien du public, toujours très nombreux à suivre les aventures cathodiques, minutées et très rentables de Jack Bauer. Résultat : des épisodes plus denses et une sorte de retour aux sources appréciable fait de coups toujours plus tordus, d'action à gogo et de rebondissements hallucinants. Le tout emmené par un Jack Bauer au sommet de sa forme, regard d'acier, visage émacié.

Alors oui, deux prises d’otages à régler, sept bombes nucléaires à désamorcer, 840 « I'm Sorry » (« je suis désolé ») et vingt séances de torture à infliger, le tout en moins de 24 heures, ça commence à faire beaucoup, même pour Jack Bauer, qui en profite pour distiller quelques leçons singulièrement douteuses sur le patriotisme. Seulement, on ne laisse prendre au jeu, encore.

Totalement décomplexée, cette nouvelle saison est plus invraisemblable que jamais (résurrection de personnages totalement improbable), mais particulièrement généreuse dans la mise en place de scènes d’action spectaculaires. Mention spéciale pour les seconds rôles, tous excellents, notamment John Voight qui a l’air de particulièrement bien s’amuser à en faire des tonnes.

Bref, 24 heures chrono a retrouvé de sa superbe, mais au prix de contorsions scénaristiques à la limite de la crédibilité et du bon goût. La saison 8 qui s’annonce risque fort d’être la dernière tant Jack Bauer semble avoir épuisé toutes ses cartouches au cours de celle-ci. Mais sait-on jamais, 24 n’est jamais à un rebondissement spectaculaire près.
Cédric Melon - Publié le 05/01/10
Interview Kiefer Sutherland
Après deux ans d’absence, Kiefer Sutherland est de retour dans la peau de Jack Bauer. Un come-back réussi mais chaotique, que le comédien détaille sans complexe ni tabou. Lire la suite
Liste des bonus
- Douze commentaires audio
- Scènes inédites (26')
- Focus sur la musique (13')
- Gros plan sur l’équipe technique (32')
- 24 heures chrono en 24 minutes (24')
- 19e heure l’embuscade (13')
- L’histoire secrète de la saison 7 (16')


Commentaire
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Fox a soigné le retour de Jack Bauer en DVD avec une interactivité foisonnante. Le module intitulé « L’histoire secrète de la saison » revient sur le pénible accouchement de cette nouvelle saison et le second souffle donné à la série. Passionnant. Un autre documentaire permet de suivre le tournage d’une scène d’action de grande ampleur, tandis que celui sur l’équipe technique permet de découvrir toutes les étapes d’une saison type avec, pour étayer les images du tournage et de construction des décors, les témoignages de plusieurs réalisateurs et acteurs de la série. On continue avec une featurette sur la musique particulièrement édifiante et quelque quinze scènes inédites qui laissent entrevoir des pistes et intrigues secondaires finalement jamais exploitées. Si cette avalanche de détails et d’anecdotes ne suffit pas, les fans les plus « atteints » pourront se délecter des douze commentaires audio présents sur cette édition, donnant la parole aux producteurs, réalisateurs et acteurs de la saison 7. Nous sommes un peu plus réservés sur le résumé de la série en 24 minutes, dégoulinant d’autosatisfaction. On pardonnera toutefois facilement cette fausse note, tant le reste de la partition est excellent.
Note bonus : 5/6
Image
Dans la lignée de la série depuis ses débuts. La présence d’un léger grain pour l'effet live fait un chouïa baisser le niveau de détail, mais on est habitués et le résultat a même un certain charme. D'autant que la palette colorimétrique est importante (avec une grosse utilisation de filtres) et la compression très fluide. Bel ensemble, comme d'habitude.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Des pistes 5.1 parfaitement encodées, qu'elles soient anglaises ou françaises, avec des basses omniprésentes et toujours bien utilisées, surtout sur les nombreuses scènes musclées. Un beau relief sonore, doté d'une harmonie étonnante entre dialogues, partition musicale et effets sonores urbains.
Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
23/06/21 Superdeep
30/06/21 Les chiens
30/06/21 Le mandat
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Sidse Babett Knudsen - Borgen saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
sidse-babett-knudsen
michael-c-hall
priyanka-chopra
leila-bekhti
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011