À propos d'Elly…

Darbareye Elly
Année : 2009
Réalisateur : Asghar Farhadi
Interprètes : Golshifteh Farahani, Shahab Hosseini, Taraneh Alidoosti
Éditeur : M6 Vidéo
DVD : DVD-9, 114', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 19/01/10
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Persan Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Le cinéma iranien, et c’est tant mieux, ne se limite pas aux seuls films d’Abbas Kiarostami. Asghar Farhadi, qui signe ici un quatrième long métrage auréolé d’un Ours d’Argent mérité au Festival de Berlin 2009, débute comme un film de vacances.

Une bande d’amis débarque pour le week-end dans une maison d'été située au bord de la mer. Jeux d’amitié, dragouilles discrètes (les Mollahs sont loin, mais tout de même) et Elly, une jeune institutrice a priori célibataire, invitée par Sepideh (Golshifteh Farahani, aperçue dans Mensonges d’État) dans le but de lui faire rencontrer Ahmad, un jeune homme divorcé résidant en Allemagne.

Ambiance festive et insouciante donc, jusqu’au jour où Elly disparaît. Que lui est-il arrivé ? S’est-elle noyée en tentant de secourir un enfant ? Est-elle rentrée à Téhéran sans prévenir ? Sa disparition pèse alors sur les autres comme celle de Lea Massari obscurcissait brutalement les personnages de L’avventura d’Antonioni.

Très vite, dans le groupe, l’atmosphère se dégrade, la réalité profonde que cachait cette liberté de surface resurgit, les couples se lézardent et l’on plonge dans un drame mâtiné d’angoisse et de suspense.

La force d’À propos d’Elly… tient d’abord dans la qualité remarquable des acteurs, le naturel confondant avec lequel ils jouent, mais surtout dans la description des contradictions qui minent ces classes moyennes iraniennes, désireuses d’accéder à une forme de modernité venue d’Occident, mais toujours hantées par les fantômes de l’archaïsme. Ici, on batifole dans l’eau mais habillé de la tête aux pieds. Le personnage mystérieux d’Elly, dont on va découvrir peu à peu le passé, incarne à lui seul cette schizophrénie. L’un des musts du mois.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 18/01/10
Liste des bonus
- Interview du réalisateur (8')
- Bande-annonce


Commentaire
C'est court, mais le réalisateur apporte un précieux éclairage sur le film et ses personnages.
Note bonus : 2/6
Image
Une image lumineuse, des couleurs rayonnantes, une définition exquise et des contrastes luxueux, à l'écran, le résultat est somptueux. On ne s'attendait vraiment pas à une telle perfection.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
C'est plutôt calme côté son avec une VF Dolby Digital 2.0 légèrement plus dynamique que la VO 2.0. En VF, les dialogues et les rapports entre les protagonistes sont pénalisés par les doublages, tandis qu'en VO, c'est le manque général de matière qui surprend.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 16/10/19 Week-end
BLU 16/10/19 Week-end
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Gillian Anderson - The Fall saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
gillian-anderson
nic-pizzolatto
lucas-belvaux
stefano-sollima
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011