L'étrange vice de Mme Wardh

Lo strano vizio della signora Wardh
Année : 1971
Réalisateur : Sergio Martino
Interprètes : George Hilton, Edwige Fenech, Alberto de Mendoza, Ivan Rassimov
Éditeur : Neo Publishing
DVD : DVD-5, 96', zone 2
Genre : giallo, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 05/01/10
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Italien Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français (imposé sur la VO)
Avec ce film, réalisé en 1971, le jeune Sergio Martino fait ses débuts dans le giallo, genre alors en pleine expansion, auquel il offrira quelques‑uns de ses plus beaux fleurons (La queue du scorpion, Toutes les couleurs du vice et l’incroyable Torso).

Edwige Fenech, la star du film d’exploitation italien des années 70, prête son charme pulpeux à Julie, une femme qui, afin d’échapper à un amant trop violent (Ivan Rassimov), a décidé de se marier avec Neil (Alberto de Mendoza). La sérénité semble enfin revenue, lorsque Julie rencontre George (George Hilton), un bellâtre auquel elle ne tarde pas à céder, sans réaliser qu’un voyeur assiste à leurs ébats. Un jour, elle reçoit le coup de fil étrange d’un homme lui réclamant une importante somme d’argent en échange de son silence.

Tous les ingrédients du giallo sont réunis dans ce thriller impeccable, mélangeant érotisme et paranoïa : assassin ganté, personnages sombrant doucement dans la folie, jeux de l’amour aussitôt convertis en jeux d’argent, manipulation généralisée, le tout ponctué de séquences de meurtres et de suspense particulièrement efficaces. Certaines d’entre elles (Julie poursuivie dans un parking désert) sont entrées dans le panthéon du genre.

Un classique auquel Martino filmera un an plus tard, sinon une suite, en tout cas une version radicale : Toutes les couleurs du vice, avec la même Edwige Fenech.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 25/02/10
Liste des bonus
- Commentaire audio de Federico Caddeo
- Histoire d'un vice (26')
- Courte présentation du film par le comédien George Hilton
- Diaporama (7')


Commentaire
On reverra le film avec plaisir, agrémenté du commentaire audio très documenté et technique de Federico Caddeo. Enjoué et parsemé d'anecdotes (censure, musique, acteurs…), on se régale, d'autant que l'accent italien de son auteur n'est pas pour nous déplaire. Le documentaire est un régal pour les amateurs de giallo. Attention, il révèle la fin du film !
Note bonus : 4/6
Image
Les couleurs sont encore là, tranchant (c'est le cas de la dire) avec des noirs bien corsés. Une bonne qualité générale parfois ternie par une impression un peu datée et un rendu lissé. Rien de plus normal, le film a été tourné en 1971 (avec deux chefs-opérateurs qui plus est). Pas de défauts en tout cas, ni d'artéfacts à l'horizon. Compression solide.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Ça ressemble d'avantage à une piste mono diffusée sur les deux canaux, mais ça passe. Cela dit, tout semble au même niveau. Peu de finesse, mais l'essentiel est là.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Éric Rochant - Möbius
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
eric-rochant
leila-bekhti
lucky-mckee
mads-mikkelsen
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011