Paranormal Activity

Année : 2009
Réalisateur : Oren Peli
Interprètes : Katie Featherston, Micah Sloat, Amber Armstrong, Mark Fredrichs
Éditeur : Wild Side Vidéo
DVD : DVD-9, 82', zone 2
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : tous publics (certaines séquences peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes)
Sortie : 07/04/10
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
,0 €
Premier film d’horreur tourné avec trois bouts de ficelle dans la demeure du cinéaste en personne, Paranormal Activity part d’une idée aussi simple qu’efficace : un jeune couple suspecte sa maison d’être hantée et installe une surveillance vidéo afin de voir les événements nocturnes qui s'y produisent.

La nuit, on enregistre, le jour, on commente les images à la recherche des signes du démon. « On a rarement eu aussi peur au cinéma », nous assurait un site Internet sur l’affiche du film, en écho à cette « Plus grande trouille depuis Shining » vendue par les promoteurs de Blair Witch, son ancêtre, il y a tout juste dix ans. Ce qui est sans doute vrai si vos dernières frayeurs remontent aux téléfilms de Josée Dayan.

Une campagne marketing assourdissante et virale, un Spielberg effrayé en guise de caution maousse et un matraquage on line épuisant, un film dont le buzz est devenu le sujet : personne, ou presque, n’a pu échapper à ce qui fut présenté comme le nouveau phénomène, et le dernier avatar, d’un genre dont Jean-Teddy Filip, avec ses Documents interdits filmés à la fin des années 1980, a fixé l’esthétique et les contours.

Avec son look délibéré de film amateur, nouveau standard du film d’horreur des années 2000 pour un public intégralement « youtubisé » (voir Diary of the Dead, Cloverfield, REC) et son récit digne d’un soap-opéra passé au filtre du film de fantômes (plutôt japonisant), Paranormal Activity n’est au fond qu’une petite chose plutôt futée qui exige de la part du spectateur une bonne dose d’indulgence, d’amnésie (les plus cinéphiles risquent de s’ennuyer ferme et plutôt vite) et de patience, tant le chemin semble laborieux et répétitif avant d’atteindre, les trois dernières minutes du film.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 13/04/10
Liste des bonus
- Version interactive : en cours de visionnage, accès à la version cinéma ou à la version VOST avec fin alternative
- Entretien avec le réalisateur (19')
- Bande-annonce
- Making of de [REC]2 à paraître chez le même éditeur (12')
- Livret pour s’initier au paranormal
- Possibilité de télécharger la copie numérique du film


Commentaire
Un petit entretien sympa avec ce jeune réalisateur tout étonné de son succès. La fin alternative n'est pas des plus réussies. Mais les amateurs d'horreur se rattraperont avec le making of de REC 2.
Note bonus : 3/6
Image
Très typée vidéo, forcément. Tous les codes du genre sont là : contrastes en dents de scie, noirs bouchés, plans HD tantôt surexposés, tantôt captés genre caméra infrarouge. Le résultat ne restera pas dans les annales du genre, mais participe pleinement à l'immersion surnaturelle du film. Un rendu d'autant plus logique qu'Oren Peli est un ancien programmateur informatique, spécialiste de l'animation des jeux vidéo.
Top image : aucun
Note image : 3/6
Son
Peu d'activité, même paranormale, sur les pistes sonores. On notera des doublages français assez moyens. Au menu : des cris, des rumeurs étranges, des bruits sourds et c'est tout. Plutôt calme donc. Tout en tension et silences pesants.
Top son : aucun
Note son : 3/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
tatiana-maslany
anthony-hopkins
justin-theroux
tara-reid
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011