La sainte victoire

Année : 2008
Réalisateur : François Favrat
Interprètes : Clovis Cornillac, Christian Clavier, Sami Bouajila, Vimala Pons, Valérie Benguigui, Michel Aumont
Éditeur : Warner
DVD : DVD-9, 105', zone 2
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/04/10
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Anglais
Amazon
4,99 €
Xavier Alvarez (Clovis Cornillac) a grandi dans la banlieue d’Aix‑en‑Provence. Enfant, il ne rêvait que d’une seule chose : devenir un bourgeois. Débrouillard, fort en gueule et opiniâtre, cet architecte sans diplôme a réussi à créer sa propre entreprise, aujourd’hui florissante. Mais pour assouvir sa folie des grandeurs, il lui faut décrocher un marché public. En rencontrant par hasard Vincent Cluzel (Christian Clavier), député de gauche et prétendant à la mairie trop honnête pour réussir à s’imposer, Alvarez voit en lui son salut. Il va le conseiller, le « dépoussiérer », financer sa campagne, épouser sa fille. Et lui faire gagner la manche. Mais attendant en retour un renvoi d’ascenseur que le nouveau maire n’avait pas envisagé, Alvarez perd pied…

François Favrat (Le rôle de sa vie) livre avec La sainte victoire son second long métrage, variation sur le thème de l’ambition. Reposant sur un canevas non sans rappeler l’affaire Botton, le réalisateur et scénariste s’intéresse au milieu politique et aux autres microcosmes périphériques (les médias, les entrepreneurs, la justice, la famille…). Ou comment la spirale infernale du pouvoir emporte tout sur son passage.

Si les scènes d’exposition malhabiles (le personnage de Cornillac jeune) et le côté comédie pouvaient laisser présager le pire (Alvarez confondant les niches parlementaires et celles des chiens…), La sainte victoire s’équilibre dans sa deuxième moitié, plus sérieuse et dramatique. Malgré une mise en scène parfois maladroite (les zooms, désuets), François Favrat soigne ses intrigues et ses personnages secondaires (mention spéciale à Sami Bouajila et Valérie Benguigui). On cerne alors un peu mieux les mécanismes des abus de biens sociaux, des trafics d’influence et la frontière ténue entre le Bien et le Mal.

Enrôlement des sportifs pour bichonner l’image médiatique d’un politicien, abandon de certains de ses idéaux au profit du « moins pire », influence des lobbies, conflits d’intérêt… Le metteur en scène soulève des questions sans juger, préférant montrer la difficulté de conserver son intégrité, pointant du doigt les dangers de la culture bling-bling, mais aussi les risques que cause l’exclusion d’une certaine partie de la population, tenue à l'écart des centres-villes et de la réussite sociale.
Laurence Mijoin - Publié le 14/04/10
Liste des bonus
- Interview de Clovis Cornillac (20')
- Interview de Christian Clavier (20')
- Bande-annonce (2')


Commentaire
Les deux interviews sont intéressantes, mais notre préférence va à celle de Clovis Cornillac, franc et naturel, comme à son habitude. On aurait apprécié un entretien avec le réalisateur.
Note bonus : 3/6
Image
La résolution se montre très correcte, les noirs profonds, les contrastes toujours marqués, les couleurs franches. De quoi distinguer tous les détails, tous les visages, tous les décors. Quelques petits défauts de compression à noter cependant, notamment visibles sur certains arrière-plans. Mais on chipote, car l’ensemble reste vraiment satisfaisant.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
La piste 5.1 garantit des dialogues toujours intelligibles et une bonne spatialisation des ambiances et musiques, avec des basses présentes et bien rondes. En stéréo, le rendu se fait un peu plus plat, mais reste tout à fait honnête et remplit correctement son office.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 16/10/19 Week-end
BLU 16/10/19 Week-end
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tara Reid - Sharknado 2
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
tara-reid
sidse-babett-knudsen
victor-matsuda
sarah-jessica-parker
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011