Cartouche, one man show

Année : 2010
Réalisateurs : Marie-Claude Pietragalla, Julien Derouault
Interprètes : Cartouche
Éditeur : TF1 Vidéo
DVD : DVD-9, 86', zone 2
Genre : spectacle, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 21/04/10
Prix ind. : 17,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Aucun
Amateurs d’humour noir ou corrosif, passez votre chemin. À l’instar d’un Gad Elmaleh qui ne se prive plus d’improviser un morceau de piano ou de pousser la chansonnette durant ses spectacles, Cartouche, en fin observateur, mêle à son humour de situation ses autres talents, comme le mime et la danse. Car avant de s’investir à cent pour cent dans le one man show, Cartouche, surnommé le « Billy Elliot du 93 », a été danseur classique en cachette de ses 9 ans à ses 20 ans, exécutant ses premiers entrechats au conservatoire du Raincy pour terminer à l’opéra de Marseille ! Ancien élève du studio Sylvie Vartan et de l’école du Mime Marceau, Cartouche se consacre aujourd’hui pleinement à la comédie, se plaisant à décrypter ici les rapports amoureux.

Le comique se sert des différences entre les hommes et les femmes pour imaginer des saynètes cocasses grimant les comportements des deux sexes. Les femmes de Cartouche sont exigeantes, fleur bleue, fans de Marc Lavoine, des bougies parfumées et obsédées par les régimes. Mais les hommes en prennent aussi pour leur grade : terre à terre, bourrus, un brin vulgaires mais aussi plus sensés. Et l’humoriste ne se prive pas de se servir de son vécu et de ses histoires personnelles pour nourrir ses sketchs, qui n’en sont que plus criants de vérité (la phrase « Tu t’engages ou tu dégages », envoyée par texto par son amoureuse, est inspirée de faits réels…).

Mais il n’évite hélas pas certains clichés et, visant un très large public, édulcore un peu trop ses monologues. Un spectacle énergique mais qui manque de mordant, et où on ne décèle pas vraiment la patte de la danseuse et chorégraphe Marie-Claude Pietragalla, ici à la mise en scène.
Laurence Mijoin - Publié le 31/05/10
Liste des bonus
- Lien internet


Commentaire
Aucun.
Note bonus : 0/6
Image
Pour un spectacle comique filmé en vidéo, la définition s’avère plutôt correcte, même si l'image manque de piqué sur les plans larges. La compression se fait parfois remarquer, notamment durant les séquences où le public est filmé. Mais dans l’ensemble, la qualité se montre tout à fait honnête pour un produit de ce type (noirs profonds, belles couleurs…).
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Pour un one man show, l’important est que la voix du comique soit intelligible. Ici, la piste stéréo remplit parfaitement son office, même si les musiques du spectacle manquent tout de même un peu de pêche, d'autant que la bande‑son fait partie intégrante de l'univers de l'humoriste.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Leïla Bekhti - Jour polaire saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/174/photo_0200124313.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
leila-bekhti
jesse-tyler-ferguson
damian-lewis
christian-rouaud
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011