A Serious Man

Année : 2009
Réalisateurs : Joel Coen, Ethan Coen
Interprètes : Michael Stuhlbarg, Sari Lennick, Richard Kind, Adam Arkin, Fred Melamed, Aaron Wolff
Éditeur : StudioCanal
DVD : DVD-9, 101', zone 2
Genre : comédie dramatique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 25/05/10
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français (imposé sur la VO)
Amazon
9,94 €
Larry Gopnik, le héros malgré lui de A Serious Man, appartient bien à la famille des frères Coen et de ces personnages ordinaires pris dans la tornade d’événements trop grands pour eux. Ce « mensch » moyen, soit « l’honnête homme » en yiddish, prof de physique dans un bled paumé du Middle West dans les années 1960, voit sa vie s’écrouler en quelques jours.

Sa femme réclame le divorce, un étudiant coréen mécontent de sa note le fait chanter, ses enfants n’ont cure de lui, et une flopée d’autres tracas déferlent du jour au lendemain. Afin d’endiguer la catastrophe, Gopnik décide alors d’aller voir plusieurs Rabbins afin de trouver une réponse mystique au chaos de son quotidien.

Après le sympathique mais peu marquant Burn After Reading, les frères Coen reviennent en pleine forme avec un film mêlant l’absurde et la métaphysique, le comique (formidable séquence de la Bar Mitzvah) et la satire sociale. Gopnik, c’est le personnage de Fargo mais flanqué d’une intelligence supérieure, d’une conscience de soi nouvelle dans le cinéma des Coen. L’un des musts du mois.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 28/05/10

Cinécult' Les frères Coen : Oh ! Brothers…

Retour sur une carrière hors norme, à la fois dans et en dehors de la matrice hollywoodienne. Si leurs derniers films sont encore gravés dans nos mémoires, petit retour à leurs débuts et leur passion sans limite pour le cinéma de genre.

Lire la suite
Liste des bonus
- Devenir sérieux : genèse du film (16')
- Recréer l'année 1967, les coulisses des décors et des partis pris esthétiques (13')
- Petit guide hébraïque pour Goys (2')
- Bande-annonce


Commentaire
Une sympathique interactivité parfois promo (le sujet principal sur le film), mais plus technique quand il s'agit de nous expliquer pourquoi et comment l'histoire du film se déroule en 1967. Enfin, le petit lexique illustré est tout à fait bienvenu pour les non initiés à la culture hébraïque.
Note bonus : 3/6
Image
Sans atteindre des sommets de précision (on constate même un léger grain nécessaire à la mise en époque), cette image DVD brille par son esthétique générale, sa lumière, ses arrière-plans limpides, ses petits effets floutés et ses couleurs chaudes (très orangées tout de même, mais c'était la couleur prédominante de l'époque !). Aucun défaut à l'horizon.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Comme on s'y attendait, le film ne se prête pas à la démonstration sonore. La bande-son est même discrète. Elle sait toutefois se faire entendre sur les passages musicaux et parvient à nous délivrer tous les éléments d'ambiances nécessaires au visionnage du film dans de bonnes conditions. Rien de plus, rien de moins. Sachez enfin que la VO et la VF se valent (hormis le jeu des comédiens bien sûr), et que les stéréo se montrent logiquement plus étriquées.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 16/10/19 Week-end
BLU 16/10/19 Week-end
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Anthony Hopkins - Westworld saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
anthony-hopkins
tom-selleck
victor-matsuda
lars-lundstrom
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011