Hors de contrôle

Edge of Darkness
Année : 2010
Réalisateur : Martin Campbell
Interprètes : Mel Gibson, Ray Winstone, Danny Huston, Bojana Novakovic, Shawn Roberts
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
DVD : DVD-9, 111', zone 2
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 17/06/10
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
8,36 €
Après des années d’absence devant la caméra, Mel Gibson, l’une des icônes cool du cinéma d’action des années 1980 (remember L’arme fatale), devenu cinéaste borderline (La passion du Christ et Apocalypto), fait son retour dans un polar de Martin Campbell, vieux routard britannique qui, en 2006, a revigoré le mythe James Bond avec le très bon Casino Royale. Malheureusement, Campbell écope ici d’un script cousu de fil blanc, sorte de film de vengeance dont il tente, mais en vain, de subvertir le cahier des charges.

Thomas Craven, un flic de Boston, enquête sur la mort de sa fille assassinée sous ses yeux, et découvre une conspiration impliquant la CIA, un sénateur et une société travaillant pour le compte de l’État sur le nucléaire. Prévisible, rempli de clichés (la fille qui hante le père comme un fantôme, le méchant patron), mollasson, trop centré sur Mel Gibson qui trimballe ses yeux larmoyants pendant près de deux heures, Hors de contrôle manque cruellement d’originalité.

On se contente, d’un œil distrait, de suivre l’enquête soporifique de ce père en deuil qui, jamais, ne décolle. Seul point positif, Ray Winston apporte un peu de fraîcheur et de profondeur dans le rôle d’un agent double, chargé d’effacer les traces des opérations douteuses menées par le gouvernement.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 11/06/10
Liste des bonus
- Coulisses du film découpés en modules (28')
- Mel Gibson, la rencontre (20')
- Scènes coupées (5')
- Bandes-annonces


Commentaire
Passons sur l'interview de Mel Gibson, méga promo et pas franchement passionnante, pour apprécier plus en détail les coulisses du film. Adaptation de la mini‑série Edge of Darkness de Martin Campbell déjà (tournée en 1985), musique, personnages, tout cela se laisse voir sans déplaisir.
Note bonus : 3/6
Image
On sent que Campbell essaie d'imprimer sa marque avec une photographie vraiment réussie, une séquence de poursuite en voiture presque trop nerveuse pour le film et un petit look old school fort sympathique. Le résultat n'est jamais tape‑à‑l'œil, juste tenu et limpide. Zéro défaut.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
Localisation des effets efficace dans son genre (la force tranquille), musique omniprésente, dialogues présents, coups de feu forcément percutants, quelques accidents mortels chocs, voilà le sel de cette bande-son peu expressive mais honnête. Rien de spectaculaire hormis une ou deux scènes qui vous feront sursauter, en VF comme en VO (très semblables).
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Lucas Belvaux - 38 témoins
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
lucas-belvaux
michael-c-hall
gillian-anderson
melissa-george
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011