Liberté mon amour !

Libera, amore mio
Année : 1975
Réalisateur : Mauro Bolognini
Interprètes : Claudia Cardinale, Bruno Cirino, Adolfo Celi, Philippe Leroy, Luigi Patriarca, M. Vittoria Virgili
Éditeur : Carlotta
DVD : DVD-9, 106', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/07/10
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.66
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Italien Dolby Digital 1.0
Sous-titres
Français
Amazon
12,59 €
Fille d’un anarchiste exilé, Libera Anarchia Valente (Claudia Cardinale) ne supporte pas le contexte politique dans lequel elle vit, accompagnée de son mari Matteo (Bruno Cirino), tailleur pour le gouvernement, et de ses deux enfants. Il faut dire qu’en Italie, au milieu des années 30, le fascisme triomphe et les droits de l’homme sont réprimés.

Contrainte de changer constamment de ville à cause des positions virulentes de Libera, la famille vit sur le fil du rasoir, jusqu'au jour où Libera décide de radicaliser ses convictions et s’engage comme résistante lors des heures les plus noires de l’opposition. Néanmoins, à l’issue du combat, Libera réalise que le fantôme du fascisme persiste encore.

Film somptueux à travers lequel Mauro Bolognini affiche délibérément son pessimisme politique, Liberté mon amour ! est aussi un hymne à la révolution et à la liberté. Le cinéaste choisit une architecture froide et linéaire conforme au régime totalitaire de l’époque, puis les images d’archives, hantées par le Duce, se fondent avec le chemin de résistance tracé par Libera (au passage, l’interprétation de Cardinale est magistrale), comme si le destin de l’héroïne était inexorablement lié à celui de son pays.

La petite histoire meurtrie, révoltée, confrontée à la grande, puis finalement déçue par elle. Lorsque, après tant de sacrifices, Libera apprend qu’un ancien fasciste occupe une fonction dans l’administration d’après‑guerre, la désillusion pulvérise à jamais les idéaux de démocratie. Un chef‑d’œuvre.
Carole Lépinay - Publié le 14/03/12
Liste des bonus
- Préface de Jean A. Gili (9')
- Mauro Bolognini : au‑delà du style (29')
- Bande-annonce (3')


Commentaire
Jean A. Gili, historien du cinéma, nous fait une présentation concise du film, tout en replaçant l'œuvre dans son contexte. Puis, lors d'un touchant entretien, Mauro Bolognini revient sur son parcours cinématographique, son goût prononcé pour les décors extérieurs, marqué par la quête permanente de vérité.
Note bonus : 6/6
Image
Une belle copie aux couleurs hyper‑toniques, à la luminosité excellente et aux contrastes bien appuyés. Si les scènes d'intérieur ne sont pas idéalement définies, tous les extérieurs, en revanche, bénéficient d'un piqué assez incroyable.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Cette VO italienne est un peu nasillarde et agressive dans les aigus, mais sa dynamique et son équilibre font encore plaisir à entendre.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Leïla Bekhti - Jour polaire saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/140/photo_0412164405.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
leila-bekhti
fabrice-gobert
florent-siri
eva-green
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser