L'homme qui en savait trop

The Man Who Knew too Much
Année : 1956
Réalisateur : Alfred Hitchcock
Interprètes : James Stewart, Doris Day, Daniel Gélin, Bernard Miles
Éditeur : Universal
DVD : DVD-9, 114', zone 2
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 08/02/11
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 2.0
Italien Dolby Digital 2.0
Espagnol Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français, anglais, allemand, espagnol, portugais
Lorsqu’on pense à L’homme qui en savait trop (1956), remake hollywoodien d’un film éponyme déjà réalisé par Hitchcock en Angleterre en 1934, on pense immédiatement à quelques scènes devenues célèbres : l’assassinat de Daniel Gélin sur la grande place de Marrakech, la chanson Que sera sera interprétée par Doris Day, ou encore le coup de cymbales final.

Rappelons l’argument du film : les McKenna (James Stewart et Doris Day), une famille américaine typique des années 1950, passent leurs vacances au Maroc. Un soir, ils font la connaissance d’un certain Louis Bernard, un Français, et d’un couple d’Anglais. Mais le lendemain, Bernard, déguisé en Arabe, est assassiné et, juste avant de mourir, confie un secret au Dr McKenna. Au même moment, le jeune Hank, leur fils, est enlevé par des individus mystérieux.

Mélange de film d’espionnage et de divertissement populaire, L’homme qui en savait trop n’est sans doute pas un « grand Hitchcock » (Doris Day, trop peu hitchcockienne), mais il permet d’admirer la maîtrise impeccable d’un cinéaste qui se prépare à entrer dans son âge d’or, avec Vertigo, La mort aux trousses et Psychose. C’est aussi, après Fenêtre sur cour, la deuxième des quatre collaborations entre Alfred Hitchcock et James Stewart. Un classique.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 29/03/11
Liste des bonus
- Making of avec ou sans sous-titres (34')
- Images
- Bandes-annonces


Commentaire
Le bonus appelé « making of » est davantage un documentaire sur le film, narré par la fille du maître Hitchcock. Divers témoignages, images d'archives et extraits le composent. Instructif.
Note bonus : 3/6
Image
On perçoit encore nombre de points blancs et autres petits défauts inhérents à l'âge vénérable du film, mais les couleurs ont encore beaucoup de vigueur, tout comme la définition. Le film n'a pas été remasterisé, ça se voit immédiatement. Mais ne boudons notre plaisir de le redécouvrir en DVD. Certes, les effets spéciaux en prennent un coup (la bagarre sur la grande place de Marrakech) et certains plans sont clairement décevants, mais dans l'ensemble, c'est une bonne surprise.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Même si tout n'est pas parfait, la VO Dolby Digital 2.0 présente beaucoup plus de naturel. Elle se montre aussi moins criarde que la VF, très aiguë tout au long du film. Cymbales, orchestre et musique occupent bien l'espace sonore.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
BLUHD 22/11/19 Le roi lion
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
tatiana-maslany
mads-mikkelsen
tom-selleck
stefano-sollima
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011