Piranha

Année : 2010
Réalisateur : Alexandre Aja
Interprètes : Elisabeth Shue, Christopher Lloyd, Ving Rhames, Richard Dreyfuss
Éditeur : Wild Side Vidéo
DVD : DVD-9, 85', zone 2
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 23/02/11
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français DTS 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
4,99 €
À 32 ans, Alexandre Aja est l’un des rares exemples, peut‑être même le seul des jeunes cinéastes français avec Florent Siri, à avoir su mener sa barque dignement de l’hexagone à Hollywood. Après un petit film d’horreur brutal et maîtrisé (Haute tension en 2002), Aja signe un remake impeccable de La colline a des yeux de Wes Craven qui, fait rarissime, surpasse même l’original, et un thriller horrifique réussi (Mirrors), preuve que son talent peut désormais s’exprimer hors des limites un peu contraignantes du film de genre pur et dur.

Avec Piranha (tourné en 3D et disponible comme tel également chez l'éditeur), Aja prend le risque de revenir à la case départ (encore un faux remake du film éponyme de Joe Dante) afin de régler un vieux compte d’ado cinéphile qui, dans les années 1980, ricanait aux exploits iconoclastes des Gremlins, du Doc de Retour vers le futur et des (pénibles) séquelles des Dents de la mer.

Ici, un tremblement de terre libère des hordes de piranhas préhistoriques pendant le Spring break, cette semaine printanière très « sea, sex and sun » au cours de laquelle tout bon étudiant américain fonce vers Acapulco ou Cancun, objectif alcool et libido.

Piranha possède la saveur d’un pop‑corn, en même temps que sa durée de vie. Ultra‑gore, entre giclées festives façon Peter Jackson et démembrements plus dérangeants à la Starship Troopers, le film d’Aja ressemble à un palimpseste monstre, une sorte de revival pleinement assumé d’où remonte toute la mémoire clinquante et cartoonesque des Eighties. À ranger sur l’étagère précieuse des plaisirs coupables.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 11/03/11
Interview Alexandre Aja
Il est jeune, il est doué, il est Français. Et il signe une pépite horrifique à la fois drôle et gore. Les amateurs seront servis et les autres feindront de trouver ça écœurant, tout en dévorant le film d’un œil discret et honteux… Retour sur la production d’un film pas comme les autres en compagnie de son auteur. Lire la suite
Liste des bonus
- Making of (21')
- Sujet sur Kelly Brook, playmate du film (14')
- Six scènes coupées avec le commentaire audio du réalisateur (10')
- Bandes-annonces
- Liens Internet
- Copie numérique du film 2D à télécharger
- Galerie photos


Commentaire
Peu de bonus sur cette version. Mais il faut dire que trois autres sont disponibles chez l'éditeur : le DVD Collector deux disques 2D et 3D anaglyphe (24,99 € prix indicatif), le Blu-Ray deux disques 2D et 3D anaglyphe (24,99 € prix indicatif), le Blu-Ray 3D deux disques 2D et 3D active cette fois (29,99 € prix indicatif), bientôt en test.
Note bonus : 2/6
Image
Ce DVD affiche fièrement les couleurs un peu baveuses et criardes du film, résolument ancré dans les années 80. La définition n'est pas extraordinaire, mais l'ensemble est suffisamment ensoleillé et lumineux pour se faire plaisir.
Top image : 15'06 (le coup classique !), 25' (ballet des sirènes), 35'30 (dans le repère des piranhas), 46'28 (coupée en deux)
Note image : 5/6
Son
Deux pistes 5.1 très réussies. Légère priorité à la VF DTS dont la dynamique, la densité et le niveau de basses sont plus aguicheurs que sur la VO Dolby Digital. En revanche, côté dialogues, la VO est nettement plus intéressante. Mais sur les deux versions, le spectacle est maximal.
Top son : 48' (le bain de sang commence...)
Note son : 5/6



Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
07/07/20 Les siffleurs
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Kevin Bacon - Following saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
kevin-bacon
victor-matsuda
nic-pizzolatto
jesse-tyler-ferguson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011