L'éternel retour

Année : 1943
Réalisateur : Jean Delannoy
Interprètes : Jean Marais, Madeleine Sologne, Jean Murat, Junie Astor, Yvonne de Bray, Piéral
Éditeur : SNC
DVD : DVD-9, 107', zone 2
Genre : drame, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 03/12/10
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.33
SD 576i (Mpeg2)
4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0 mono
Sous-titres
Aucun
Amazon
14,99 €
Le jeune Patrice (magnifique Jean Marais) vit avec son oncle Marc dans un château enchanteur, où résident également sa tante, son époux et leur fils Achille, atteint de nanisme. Ces derniers n’apprécient guère Patrice, sans doute pour sa beauté, sa liberté d’esprit, sa relation privilégiée avec le riche Marc. Veuf, ce dernier désire refaire sa vie. Pour lui venir en aide, Patrice se propose de lui trouver la perle rare. C’est à la faveur d’une escapade sur une petite île voisine qu’il rencontre Nathalie (Madeleine Sologne), fiancée avec le terrible Morholt. Après une bagarre au cours de laquelle il est blessé à la jambe d’un coup de couteau, Patrice parvient à enlever la demoiselle, lui promettant la main de son oncle. Ils reviennent tous les deux au château familial…

Au début des années 40, Jean Cocteau voulait offrir à Jean Marais, son amant, un grand rôle au cinéma, porté par une grande histoire d’amour digne de Roméo et Juliette ou Tristan et Iseult. Optant pour la seconde, le poète reprend alors à son compte le mythe celtique, le transposant dans un univers plus moderne, mais également onirique, teinté de fantastique et de mystères. Titrant le film L’éternel retour d’après la formule de Nietzsche selon laquelle toute chose revient éternellement (l’idée est ici appliquée au retour cyclique et infini des mêmes mythes), il brouille les repères spatio‑temporels, les distances entre les différents lieux (l’île, la montagne, le château, le garage…), jamais nommés, comme pour mieux ancrer son récit dans la fable.

Un univers fantasmagorique renforcé par la mise en scène de Jean Delannoy, qui fait preuve de créativité et de modernité (alors qu’il fut critiqué pour son classicisme pour la suite de sa carrière), osant les cadrages désaxés et inclinés, les contre‑plongées appuyées, les plans circulaires… L’alliance des talents de Delannoy et de Cocteau, ainsi que la personnalité du duo d’acteurs blonds comme les blés, teints pour l'occasion (ce qui déplut à certains en ces temps d’Occupation), firent de cette tragédie une belle relecture d’une légende intemporelle, grand succès public à l’époque.
Laurence Mijoin - Publié le 31/03/11
Liste des bonus
- L'éternel retour raconté par Jean Ollé‑Laprune, historien du cinéma (35')
- Notes de production
- Bandes‑annonces


Commentaire
L'historien du cinéma Jean‑Ollé Laprune livre pendant plus d'une demi‑heure une multitude d'anecdotes passionnantes, revenant sur le contexte historique de l'époque, sur la présence de Jean Cocteau sur le plateau de tournage, sur les choix des acteurs, les critiques de l'époque, l'effet auprès du public (il y eut une véritable mode « L'éternel retour », suscitée par les coupes de cheveux de Jean Marais et Madeleine Sologne). Les notes de production permettent de compléter la découverte, malgré quelques redites.
Note bonus : 3/6
Image
Sans être totalement exempte de défauts, cette édition présente une image d'une grande qualité compte tenu de l'âge du film, entièrement restaurée (on peut d'ailleurs constater le travail effectué en comparant le film et les extraits présentés dans le module de Jean Ollé‑Laprune, où l'on voit nettement les points blancs et défauts de pellicule). Une très belle copie, au N&B tout en nuances.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Restaurée, à l'instar de l'image, la bande‑son souffre encore du poids des années, les dialogues restant parfois étouffés et difficilement intelligibles à certains moments. On aurait apprécié la présence de sous‑titres pour compenser cet écueil. Malgré tout, l'ensemble s'avère très satisfaisant pour un film de cet âge.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
26/01/22 Stillwater
26/01/22 Dune
01/02/22 Tralala
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Tara Reid - Sharknado 2
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
tara-reid
eva-green
nic-pizzolatto
liam-neeson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser