Le village des ombres

Année : 2010
Réalisateur : Fouad Benhammou
Interprètes : Christa Theret, Bárbara Goenaga, Cyrille Thouvenin, Ornella Boulé, Axel Kiener, Jonathan Cohen
Éditeur : Distrib Films
DVD : DVD-9, 100', zone 2
Genre : fantastique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 05/04/11
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Anglais
Amazon
10,40 €
Une bande d’amis roulent dans deux voitures différentes direction Ruiflec, petit village où ils vont passer le week‑end, quand soudain le second véhicule décide de doubler et freine brusquement. Les évitant de peu, l’équipage suivant finit sa course dans le fossé. Sains et saufs, les jeunes gens se dirigent vers la voiture arrêtée, mais ne trouvent aucun passager. Réalisant qu’ils sont tout près de Ruiflec, ils décident de faire un bout de chemin à pied pour retrouver leurs copains. Mais la bourgade semble abandonnée depuis bien longtemps…

Pour son premier long métrage, conte fantastique ancré dans le patrimoine français, Fouad Benhammou convoque à la fois le cinéma fantastique anglo‑saxon (La maison du Diable, Les innocents…) et espagnol, d’Abandonnée à L’orphelinat en passant par Les autres et l’œuvre de Guillermo del Toro.

Faisant preuve d’un réel savoir‑faire, le jeune réalisateur soigne ses cadrages, opte pour une photographie tout en clairs‑obscurs et une atmosphère ténébreuse, bichonne sa bande originale, préfère les décors naturels aux reconstitutions. Et, à ce titre, il s’en sort avec les honneurs vu son budget minimum. Mais c’est du côté de l’essentiel que Fouad Benhammou trébuche. Le scénario s’avère en effet convenu, parvenant difficilement à s’affranchir de ses modèles et manquant cruellement de corps et de péripéties. Surtout, le récit est desservi par la platitude du jeu de l’ensemble des comédiens, à l’exception peut‑être de l’Espagnole Bárbara Goenaga.

Plombée par quelques maladresses (les reconstitutions historiques du segment durant la Seconde guerre mondiale et les hommes perruqués du XVIIIe siècle), cette première tentative a sûrement péché par excès d’ambition, incompatible avec le budget alloué et le scénario mal dégrossi.
Laurence Mijoin - Publié le 06/04/11
Liste des bonus
- Commentaires audio du réalisateur Fouad Benhammou et du scénariste Lionel Olenga
- Making of : les coulisses des ombres (25')
- Making of : la musique des ombres (9')
- Scènes coupées (5')
- Bandes‑annonces


Commentaire
Notons l'effort fourni, notamment les commentaires audio du réalisateur et du scénariste, qui délivrent une belle somme de détails sur la conception du film et les choix artistiques. Le bonus « Les coulisses des ombres » complète le commentaire, dévoilant de nombreuses images du tournage. On découvre les décors naturels ayant servi à la création de Ruiflec (le film a été tourné dans la région Poitou‑Charentes), la conception des costumes, de la bande originale… À voir, la séquence décryptant le tournage des scènes à l'intérieur de la voiture, reconstituées en studio.

Le module « La musique des ombres » dévoile le travail du compositeur Stéphane Le Gouvello et celui de son orchestre, interviews à l'appui. Bien que court, ce type de bonus se fait assez rare pour être salué. On passera plus rapidement sur les deux scènes coupées, dispensables.
Note bonus : 3/6
Image
Ce transfert DVD semble avoir été conçu pour compenser l'absence de sortie Blu‑Ray : la photographie (très sombre) bénéficie d'une colorimétrie subtile, de noirs profonds, d'une compression très discrète et d'une définition remarquable, aussi bien sur les gros plans que les arrière‑plans. Une très belle copie.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Cette édition propose une VF Dolby Digital 5.1 et 2.0. Les deux versions (sous‑titres anglais disponibles) proposent un bon confort d'écoute, avec des dialogues toujours intelligibles et une bande originale ample. On préférera bien sûr le 5.1, doté d'un mixage subtil, d'une belle dynamique de la musique et d'une spatialisation très immersive, qu'il s'agisse de chuchotements fantomatiques dispersés dans les canaux arrière, ou des bruits d'ambiance comme la pluie et le vent.
Top son : aucun
Note son : 5/6


PLANNING
20/05/21 Sorcière
20/05/21 Les Arnaud
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Lucky McKee - The Woman
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
lucky-mckee
tatiana-maslany
pascal-laugier-et-louis-thevenon
rotem-shamir
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011