Evangeline

Année : 1929
Réalisateur : Edwin Carewe
Interprètes : Dolores del Rio, Roland Drew, Alec B. Francis, Donald Reed, Paul McAllister, James A. Marcus
Éditeur : Les Films du Paradoxe
DVD : DVD-9, 90', zone 2
Genre : drame muet, N&B teinté
Interdiction : tous publics
Sortie : 20/10/10
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.33
SD 576i (Mpeg2)
4/3 natif
Bande-son
Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
14,25 €
En Acadie, dans le paisible petit village de Grand‑Pré vit, avec son brave père, la ravissante Evangeline (Dolores del Rio), jeune femme douce appréciée de tous les habitants. Aimée du fils du notaire qui lui demande sa main, elle la refuse car son cœur est pris. Elle aime Gabriel (Roland Drew), et ils ont prévu de se marier d’ici peu. Mais la France et l’Angleterre entrent en guerre, et les Acadiens sont appelés à défendre la couronne face aux Français. Or, ceux‑ci refusent de prendre part au conflit, considérant les Français comme leurs frères. Punis pour cet acte considéré comme un abandon, ils sont condamnés à l’exil. Leurs maisons sont brûlées, leurs terres volées. Alors que les Acadiens embarquent de force sur les bateaux, Gabriel et Evangeline sont séparés. Dès lors, chacun n’aura de cesse de parcourir les États‑Unis pour retrouver l’autre…

Adaptation du poème de l’Américain Henry Wadsworth Longfellow (une véritable institution au Canada, symbole de la lutte des Acadiens contre la toute‑puissance britannique), ce film muet en noir et blanc (parfois teinté pour certaines scènes, notamment l’incendie en rouge), réalisé en 1929 par Edwin Carewe et resté inédit en DVD, relate une tranche importante mais méconnue de l’Histoire de l'Est du Canada. Bien que l’histoire d’amour soit relativement conventionnelle, on est frappé par la reconstitution des scènes de déportation, tout comme par la mise en scène, variant les valeurs de plans avec brio et profitant de magnifiques décors naturels. La splendide actrice mexicaine Dolores del Rio, à l’époque qualifiée de plus belle femme du monde et même courtisée par Orson Welles, est renversante de beauté et bouleversante par son jeu.
Laurence Mijoin - Publié le 29/04/11
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire
On aurait apprécié un petit livret ou un commentaire d'un historien du cinéma, le film se prêtant parfaitement à l'exercice.
Note bonus : 0/6
Image
La copie, restaurée à partir de l'original 35 mm, présente un très beau N&B, velouté et parfois teinté pour certaines scènes (l'incendie rouge, l'intérieur de la chaumière sépia, le clair de lune bleuté). Des choix très judicieux et originaux, permettant d'insister sur des événements précis. Quant à la qualité de cette édition, elle est globalement très satisfaisante, malgré la présence de points blancs et de scories, petits défauts inévitables compte tenu de l'âge du film.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Difficile de noter la qualité sonore d'un film muet ! Celui‑ci contient toutefois la musique d'origine, et même quelques passages chantés. Une bande‑son de qualité au regard de l'âge de l'œuvre.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
26/01/22 Stillwater
26/01/22 Dune
01/02/22 Tralala
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Nic Pizzolatto - True Detective saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
nic-pizzolatto
sidse-babett-knudsen
melissa-bernstein
tatiana-maslany
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser