Tucker Max : l'histoire d'un serial fucker

I Hope they Serve Beer in Hell
Année : 2009
Réalisateur : Bob Gosse
Interprètes : Jesse Bradford, Matt Czuchry, Geoff Stults, Keri Lynn Pratt, Marika Dominczyk, Traci Lords
Éditeur : M6 Vidéo
DVD : DVD-9, 102', zone 2
Genre : comédie, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 01/06/11
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Sous‑titré Histoire d’un serial fucker, Tucker Max est adapté du best‑seller de ce personnage haut en couleur (Tucker Max, un blogueur journaliste et humoriste) qui, lors de l’enterrement de vie de garçon de l’un de ses meilleurs amis, piège ce dernier et s’enfuit avec une fille qu’il vient de rencontrer. Déclaré personna non grata, Tucker va tout faire pour se racheter.

Super star aux USA, Tucker Max, dont les courts récits ont un immense succès, devient ici l’objet d’un film et il n’est pas sûr que l’on y gagne au change. Croisement bas de gamme entre Very Bad Trip et American Pie, le film de Bob Gosse enchaîne les séquences balourdes et les blagues graveleuses, jusqu’à une immense diarrhée dans un hôtel dont la longueur (et la lourdeur) finit par être surréaliste.

Si vous aimez l’american stupid et l’humour de Jackass (Tucker Max s’est autoproclamé « enfoiré »…), ce film est pour vous. Pour les autres, la bonne santé et l’inventivité de la comédie américaine des années 2000 laissent loin derrière cette pochade plutôt ennuyeuse.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 04/10/11
Liste des bonus
- Scènes alternatives ou coupées (25')
- Bandes-annonces (4')


Commentaire
Pour les plus courageux, Tucker Max prouve en dix‑neuf scènes alternatives ou coupées qu'il avait encore du « lourd » en réserve... Êtres humains s'abstenir.
Note bonus : 1/6
Image
Il faut croire que le master se réservait pour le club de strip‑tease, où le moindre attribut féminin profite d'un contraste digne de Star Wars en Blu-Ray. Malgré cet exploit, le reste du film se révèle lunatique, oscillant entre un dégradé des noirs très insuffisant, des couleurs bien vives, un flou intempestif et une résolution différente selon les plans. Aïe ?
Top image : aucun
Note image : 2/6
Son
La version idéale de Tucker Max profiterait de la piste Dolby Digital 5.1 française pour l'ambiance et des voix d'origine, parfaitement plaquées sur l'enceinte centrale. La version manquée du film subirait l'ambiance amorphe de la version d'origine (manque de puissance, surrounds trop discrets) et les voix françaises, dont la médiocrité renvoie aux doublages de films pornos des années 70. Faites donc vos jeux, mais dans tous les cas, le spectateur part perdant.
Top son : aucun
Note son : 2/6


349€ 499€
il y a 1 jour
299€ 399€
il y a 1 jour
499€ 899€
il y a 1 jour
PLANNING
10/03/21 Skyfire
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Christian Rouaud - Tous au Larzac
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
christian-rouaud
joel-schumacher
kevin-bacon
anthony-hopkins
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011