Le Chaperon Rouge

Red Riding Hood
Année : 2011
Réalisateur : Catherine Hardwicke
Interprètes : Amanda Seyfried, Gary Oldman, Shiloh Fernandez, Billy Burke, Max Irons, Virginia Madsen
Éditeur : Warner
DVD : DVD-9, 96', zone 2
Genre : fantastique, couleurs
Interdiction : tous publics (certaines scènes peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes)
Sortie : 24/08/11
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Italien Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, anglais, néerlandais, italien
Amazon
9,99 €
Quelque part dans une contrée inconnue, à une époque indéterminée, dans un petit village numérique où les œillets bleus poussent en hiver, entouré d'une forêt épaisse comme un manteau de neige, la vie de l'innocente Valérie (Amanda Seyfried, Jennifer's Body, Mamma Mia !) bascule lorsque sa jeune sœur décède, tombée sous les griffes d'un loup‑garou surpuissant.

Malgré les sacrifices d'animaux réguliers pour tenir à distance ces bêtes qui s'acharnent à chaque Lune Rouge, le Mal rôde toujours. Les villageois décident de s'organiser et font appel à l'étrange Père Soloman (Gary Oldman), spécialiste ès crocs et malédictions. Mais Valérie a d'autres préoccupations, tiraillée entre sa mère‑grand isolée, ses parents désorientés, son amant passionné et son futur époux détesté…

« Réveille le loup qui est en toi », a‑t‑on envie de crier à Catherine Hardwicke (Twilight chapitre 1 : fascination), qui reprend ici les ingrédients de la saga Twilight qu'elle connaît bien, les mixe à un conte pour enfants énigmatique à souhait et transpose le tout dans un univers a priori plus adulte. Mais les scènes sulfureuses tant annoncées ont disparu et cette histoire de loups‑garous n'a rien d'assez novateur pour venir intriguer l'amateur de contes fantastiques digne de ce nom.

C'est d'autant plus rageant que Catherine Hardwicke semble passer tout près de son sujet mystique, notamment avec cette rave médiévale qui nous rappelle une autre transe techno‑préhistorique, autrement plus marquante celle‑là, signée Larry et Andy Wachowski (Matrix Revolutions). Trop sage (malgré la présence d'Amanda Seyfried), trop linéaire, trop simpliste, Le Chaperon Rouge a la couleur (rouge sang) du péché, mais n'en a pas le goût.
Carina Ramon - Publié le 10/09/11
Liste des bonus
- Scènes coupées (4')


Commentaire
Cette édition fait office de parent pauvre face à son homologue Blu-Ray (cliquez ici pour accéder au test) et se contente de quelques scènes coupées à se mettre sous la dent. On imaginait le panier de mère‑grand bien plus chargé !
Note bonus : 1/6
Image
Nonobstant une définition en‑deçà des attentes sur les plans larges (mais déjà plus convaincante le reste du temps), le master profite d'une belle colorimétrie et, vous vous en doutez, d'un rouge parfaitement saturé. Avec un dégradé de noirs plus étendu et davantage de lisibilité, les séquences tournées en intérieur auraient fait meilleure impression. Le public à qui s'adresse ce film (les pré‑ados) saura sans doute s'en contenter.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
De la voix qui pétille, de la musique qui grésille, ce Chaperon‑là joue assurément les filles lunatiques et ce, pendant toute la durée du film. Et ce ne sont pas les différents sons, jonglant entre chaque enceinte telle une phase de test dans un sous‑menu audio, qui changeront la donne. Reste les trop rares grognements de la bête, dont les décibels en feront sursauter (ou réveiller) plus d'un.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
DVD 21/06/19 Ralph 2.0
BLU 21/06/19 Ralph 2.0
DVD 26/06/19 Paradise Beach
BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
INTERVIEWS
Jesse Tyler Ferguson - Modern Family saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
jesse-tyler-ferguson
lucky-mckee
priyanka-chopra
fabrice-gobert
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011