La femme à abattre

The Enforcer
Année : 1951
Réalisateur : Raoul Walsh (Bretaigne Windust)
Interprètes : Humphrey Bogart, Zero Mostel, Ted de Corsia, Everett Sloane, Roy Roberts
Éditeur : FSF
DVD : DVD-5, 85', zone 2
Genre : policier, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 29/09/11
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.33
SD 576i (Mpeg2)
4/3 natif
Bande-son
Anglais Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
11,28 €
Le procureur Martin Ferguson (Humphrey Bogart) voit ses chances de condamner un chef du syndicat du crime s’évanouir lorsqu’un témoin important met accidentellement fin à ses jours en tentant de s’enfuir. L’investigation, enduite de multiples zones d’ombre, reprend donc à zéro. Les suspects s’enchaînent, Ferguson et ses hommes ne doivent laisser aucun détail au hasard, car le plus infime pourrait, à lui seul, remettre en cause toute l’affaire.

Grand classique du film noir réalisé par Raoul Walsh (L’ennemi public), La femme à abattre fait appel à des flashbacks récurrents sans que ce procédé ne souffre d’une redondance facile. Au contraire, l’éclatement des faits et leur remontée vers un passé à la fois trouble et presque onirique, désordonne puis structure le parcours sinueux de l’enquête.

Les cachots des âmes condamnées (« On peut les protéger de tout, sauf d’eux‑mêmes », dit Ferguson en guise de morale), exutoire déterministe du film noir, côtoient la violence mitrailleuse des gangsters, nés pour tuer. Avec la fluidité opératique de l’action, un sens garanti du rythme et un soupçon d’angoisse, Raoul Walsh confirme, une fois n’est pas coutume, son esthétique virtuose et Humphrey Bogart crève l’écran.
Carole Lépinay - Publié le 23/04/12
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire
RAS.
Note bonus : 0/6
Image
L'image N&B est abîmée (on s'en doutait un peu), mal définie, faiblement contrastée, instable et fortement bruitée. Décevant, malgré la rareté du film.
Top image : aucun
Note image : 2/6
Son
La VO mono est elle aussi usée et passe son temps à crachoter comme un vieux vinyle. La bande originale affiche également pas mal d'aigreur et les dialogues sont chancelants et trop souvent saturés.
Top son : aucun
Note son : 2/6


PLANNING
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Poppy Montgomery - Unforgettable saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/175/photo_0556215604.jpg
poppy-montgomery
bryan-cranston
nic-pizzolatto
mathieu-amalric
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser