Hollywoo

Année : 2011
Réalisateurs : Frédéric Berthe, Pascal Serieis
Interprètes : Florence Foresti, Jamel Debbouze, Nikki Deloach, Muriel Robin, Sophie Mounicot
Éditeur : StudioCanal
DVD : DVD-9, 100', zone 2
Genre : comédie, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 11/04/12
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Piste Audiodescription 2.0
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants, anglais
Amazon
17,99 €
Le jour où Jeanne, la doubleuse française d’une actrice de série TV américaine, apprend que la star arrête de travailler pour « raisons personnelles », elle refuse cette situation et décide de partir à Hollywood avec l'idée de la faire changer d'avis. Suivront quiproquos en cascade, drôles de rencontres (un p'tit Frenchie roi de la combine, des rappeurs avec chaînes en or et grosses bagouzes, un hôtelier décalé tout droit sorti de Barton Fink…) et comiques de situation à répétition (avec petit passage par la case prison).

Très loin d'être un objet cinématographique digne de ce nom (d'aucuns penseront « naufrage artistique »), Hollywoo est à prendre comme une succession d'événements dans lesquels Florence Foresti se met en scène avec plus ou moins d'inventivité. Assez tordante dans certains sketchs, elle fait aussi quelques gros flops, notamment dans ses face‑à‑face avec Jamel (bien terne au demeurant).

Un scénario improvisé, une réalisation transparente et un manque de rythme flagrant ne feront jamais un bon film. Et il faudra bien des grimaces et des gesticulations à Florence Foresti pour nous décrocher quelques sourires. La production pourra toujours rétorquer que le film a fait 2 millions d’entrées. Ce à quoi on pourrait répondre en citant Belmondo dans L’as des as : « Ce n’est pas parce que 100 000 personnes font une connerie, que ce n’est pas une connerie ». Une copie de travail à revoir, mais qui a le mérite de laisser poindre la puissance comique de Florence Foresti au cinéma.
Cédric Melon - Publié le 03/04/12
Liste des bonus
- Making of (29')
- Scènes coupées (11')
- Bêtisier (7')
- Florence et Jamel en coulisse (6')
- Deux stars à Hollywood (2')
- Clip Pass the Ductchie (4')


Commentaire
Cette interactivité constitue une performance : elle est foisonnante et ne présente pourtant strictement aucun intérêt. Pire, on a parfois l’impression que Jamel Debbouze et Florence Foresti se forcent à rigoler quand ils se balancent des blagues pas drôles au visage. Gênant.
Note bonus : 2/6
Image
Une bonne image avec la dose qu'il faut de couleurs, de contrastes, de noirs et de détails. En bref, une tenue sans faille qui reflète toute l'application accordée à la partie technique du film.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
La piste Dolby Digital 5.1 offre une vraie clarté des dialogues, mais rame continuellement en ce qui concerne la spatialisation et l’utilisation des basses. Le film ne se prête pas vraiment à un déferlement sonore, mais tout cela reste bien plat. Clair mais pas exceptionnel.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
27/10/21 Pandora
27/10/21 Le cheick
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Lars Lundström - Real Humans saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
lars-lundstrom
gillian-anderson
tara-reid
melissa-bernstein
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser