Miracle à Milan

Miracolo a Milano
Année : 1951
Réalisateur : Vittorio De Sica
Interprètes : Francesco Golisano, Emma Gramatica, Paolo Stoppa, Guglielmo Barnabo
Éditeur : FSF
DVD : DVD-5, 92', zone 2
Genre : comédie dramatique, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 29/09/11
Prix ind. : 14,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.37
SD 576i (Mpeg2)
4/3
Bande-son
Italien Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
11,28 €
Un beau matin, une vieille dame trouve un bébé dans un chou. Elle décide alors de l’élever et de lui insuffler ses principes fondés sur la bonté et l’amour de son prochain. À sa mort, Toto (Francesco Golisano) est confié à un orphelinat. Il en sort à la majorité et fait la connaissance d’un clochard qui lui offre la nuitée dans son abri de fortune. Une véritable petite cité est alors construite, à l’initiative du jeune homme.

Un jour, la découverte d’un gisement de pétrole remet en cause la douceur de vivre de la communauté. Mobbi (Guglielmo Barnabo), un riche homme d’affaires, s’approprie le terrain et compte bien y exclure les habitants. La mère de Toto descend du paradis pour lui venir en aide.

À travers ce conte teinté de poésie surréaliste, Vittorio De Sica convoque les valeurs humanistes et la grandeur d’âme, capables de changer des guenilles en manteaux de fourrure ; la miraculeuse colombe offerte par la sainte venue du ciel n’étant, de toute évidence, que la parabole chrétienne de son extrême charité.

Le clivage entre les privilégiés (dont les postures grotesques démontrent l’absence de noblesse) et les pauvres prend forme ici dans le combat pour le territoire que ces derniers ont construit de leurs propres mains, tandis qu’affleure la menace capitaliste de son exploitation.

Un chef‑d’œuvre réalisé par l'un des pères fondateurs du néoréalisme italien (Le voleur de bicyclette).
Carole Lépinay - Publié le 27/08/12
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire
RAS. Quel dommage.
Note bonus : 0/6
Image
Malheureusement, la copie est usée, vieillotte et n'affiche pas une définition très convaincante, mais les contrastes demeurent corsés et le N&B a la douce saveur d'autrefois. Perfectible, mais charmant.
Top image : aucun
Note image : 3/6
Son
La bande-son fait aussi son âge. Les bruitages, les dialogues et la musique sont un peu aigres, parfois agressifs. Logique, après tout.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
tatiana-maslany
lucas-belvaux
victor-matsuda
melissa-bernstein
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser