Blue Bloods saison 1

Année : 2010
Créateurs : Mitchell Burgess, Robin Green
Interprètes : Tom Selleck, Donnie Wahlberg, Bridget Moynahan, Will Estes, Len Cariou, Jennifer Esposito
Éditeur : Paramount
DVD : 6 DVD-9, 901', zone 2
Genre : policier, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 06/06/12
Prix ind. : 39,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 5.1
Espagnol Dolby Digital 2.0
Italien Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
31,99 €
Dans le monde de la police new‑yorkaise, la famille Reagan est une véritable institution dont on suit le quotidien et les enquêtes. Depuis trois générations, tous ses membres servent dans la police. Le patriarche Henry (Len Cariou), ancien flic, est le père de Frank (Tom Selleck), devenu chef du NYPD, grand‑père de Danny (Donnie Walberg), détective, et de Jaimie (Will Estes), jeune flic en uniforme. Seule la fille Erin (Bridget Mynahan) est devenue procureur, et non pas flic.

L’emblématique Tom Selleck (65 ans) troque donc la chemise hawaïenne (mais garde la moustache) de Thomas Magnum pour l’uniforme du chef de la police de New York. Une illustre présence qui, dès le premier épisode, inscrit la série dans un registre plus proche des anciennes institutions cathodiques que sont NYPD Blue ou Hill Street Blue, que des Experts ou The Chase.

À l’image de ses nombreux protagonistes, la série fonctionne ainsi sur plusieurs registres où chaque personnage aurait pu appartenir à une autre série policière. Frank n'aurait pas défiguré dans NYPD Blue. De même que Danny dans The Shield, Erin dans Cold Case et le jeune Jaimie dans Southland. Une diversité de typologie de flics évoquée jusque dans le titre de la série : « Blue » faisant référence à la couleur de l’uniforme des policiers de la ville de New York, et « Bloods » au sang, d'un point générationnel.

Si le propos est bien souvent conservateur, traditionnel, voire républicain, la sympathie naturelle de Selleck, le soin apporté aux intrigues et la rigueur de la mise en scène (la série est tournée majoritairement en décors naturels à New York) font de Blues Bloods une série policière redoutablement efficace. Comme quoi, le classicisme a parfois du bon.
Cédric Melon - Publié le 16/07/12
Liste des bonus
- Scènes coupées (16')
- Création des personnages (24')
- Code bleu (8')
- Secrets de famille (12')
- Un souci de réalisme (9')
- Analyse d’une scène (5')
- Empire State of Mind (5')
- Clips promotionnels (3')
- Bêtisier (6')


Commentaire
Une interactivité particulièrement bien fournie. Chaque module est une sorte de guide dans les coulisses de la série. Si les scènes coupées ne présentent que peu d’intérêt, « Code Bleu » et « Secrets de famille » font office de making of.

« Un souci de réalisme » met quant à lui l’accent sur le consultant de la police de New York engagé sur la série pour donner toute sa crédibilité au récit. Le module revient aussi sur les scènes de dîners en famille qui sont, selon la production, les préférées du public américain de Blue Bloods.

Seule déception en dehors du bêtisier pas très drôle mais qui a le mérite de mettre en avant la bonne humeur régnant sur le plateau, la faible présence de Tom Selleck dans ces bonus.
Note bonus : 5/6
Image
Une image très correcte. On apprécie le soin apporté à l'ambiance, l’encodage maîtrisé, la gestion des couleurs, les contrastes habillements dosés, notamment sur les nombreuses scènes de nuit. Que nous manque‑t‑il alors ? Encore plus de précision et de piqué pour totalement satisfaire nos petites rétines acérées et très habituées, désormais, à la HD.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
La piste stéréo VF restitue parfaitement les voix, la musique et les ambiances. Cependant, un encodage 5.1 en français n’aurait pas été pour nous déplaire, surtout quand on sélectionne la piste originale Dolby Digital 5.1 qui propose de belles nuances sonores, beaucoup de détail, quelques effets de répartition réussis et une habile gestion des basses.
Top son : aucun
Note son : 4/6


999€ 1490€
il y a 6 jours
20€ 69€
il y a 1 mois
121€ 249€
il y a 1 mois
PLANNING
24/09/21 Luca
29/09/21 Tina
29/09/21 The Servant
01/10/21 Ti Minh
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Tara Reid - Sharknado 2
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
tara-reid
tom-selleck
justin-theroux
joel-schumacher
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser