Entourage saison 8

Années : 2011
Créateur : Doug Ellin
Interprètes : Adrian Grenier, Kevin Dillon, Kevin Connolly, Jerry Ferrara, Jeremy Piven, Rex Lee
Éditeur : Warner
DVD : 2 DVD-9, 214', zone 2
Genre : comédie dramatique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 04/07/12
Prix ind. : 29,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, néerlandais, finnois, grec, hébreu, norvégien, suédois, turc, anglais pour malentendants
Amazon
17,45 €
La huitième et dernière saison d’Entourage met un terme à la vie débridée d’une inséparable bande de potes, originaire du Queens et exilée à Los Angeles, la ville lumière selon leur point de vue, où ils espèrent percer dans le monde du cinéma.

Si les saisons précédentes tournent à plein régime avec un penchant avéré pour les fêtes VIP, le cocktail machinal (mais ô combien efficace) du sexe, de l’alcool et de la drogue allant de pair avec le microcosme hollywoodien, il semblerait que les derniers épisodes tentent d’expédier le destin de Vince Chase (Adrian Grenier) et sa confrérie, à coups de menaces de divorce, de rencontres féminines inopinées (susceptibles même d’aller jusqu’au mariage) et d’une propension à la chance presque douteuse.

Ainsi, la roue se met à tourner en mode accélérée pour Turtle (Jerry Ferrara) et Drama (Kevin Dillon), les abonnés par excellence des galères et des plans foireux. Tout finit par s’arranger, trop vite et trop sagement, avec un coucher de soleil invoquant la sérénité, aux antipodes des chroniques surcocaïnées de Vince (désintoxiqué pour l’occasion) et compagnie.
Carole Lépinay - Publié le 08/05/14
Liste des bonus
- Coucher de Soleil sur Hollywood : l'adieu à  Entourage (27')
- Récapitulatif des saisons d'Entourage (11')


Commentaire
Doug Ellin, créateur de la série, entouré de toute l'équipe artistique, revient sur l'aventure Entourage. Toutefois, la page qui se tourne est remplie d'anecdotes et de révélations passionnantes.
Note bonus : 2/6
Image
L'image est toujours d'une excellent tenue, comme sur les saisons précédentes. Ce qui, franchement, est bien le minimum pour une série tournée en majeure partie à l'intérieur. La définition est tout à fait correcte, les couleurs vivantes et sans surdose, et les contrastes d'une qualité honorable.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Les deux versions offrent du 5.1. Un mixage où la musique et les ambiances parviennent à trouver une petite place à l'arrière sans interférer avec la voie centrale. Ce n'est pas du grand Home Cinéma, mais cela reste toujours plus agréable qu'une simple piste stéréo.
Top son : aucun
Note son : 4/6


3990€ 4390€
il y a 8 heures
1590€ 1799€
il y a 9 heures
1399€ 1599€
il y a 9 heures
203€ 349€
il y a 9 heures
PLANNING
12/05/21 Mortal Kombat
20/05/21 Sorcière
20/05/21 Les Arnaud
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/175/photo_0556215604.jpg
tatiana-maslany
pascal-laugier-et-louis-thevenon
gillian-anderson
mathieu-amalric
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011