Pretty Little Liars saison 1

Année : 2011
Créateur : Marlene King
Interprètes : Lucy Hale, Troian Bellisario, Ashley Benson, Shay Mitchell, Sasha Pieterse
Éditeur : Warner
DVD : 5 DVD-9, 42' par épisode, zone 2
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 12/09/12
Prix ind. : 39,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 5.1
Espagnol Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français, anglais pour sourds et malentendants, espagnol, néerlandais, danois, finnois, norvégien, suédois
Un an après la disparition de leur amie Alison (Sasha Pieterse), Aria (Lucy Hale), Spencer (Troian Bellisario), Hanna (Ashley Benson) et Emily (Shay Mitchell), quatre adolescentes de Rosewood, reçoivent autant de messages étranges que de lettres de menace signés « A ». Parallèlement aux investigations de la police sur le meurtre d’Alison, les jeunes filles tentent de trouver l’identité de celui qui les harcèle. Mais dans cette banlieue pavillonnaire, chaque habitant incarne un suspect potentiel, notamment Jenna (Tammin Sursok), atteinte de cécité à cause d’un incident survenu peu avant la disparition d’Alison.

Un meurtre mystérieux, une bourgade proprette, une allusion flagrante (mais très sage) aux codes du slasher et de « jolies petites menteuses » pour reprendre la traduction littérale de cette adaptation destinée aux young adults, et visiblement dans l’air du temps.

Sur fond d’enquêtes à rebondissements, Pretty Little Liars ausculte le côté obscur de l’âge ingrat et l’accessoirise à outrance, à l’aide de tenues girly et autres fantaisies fashion dignes d’un défilé de mode. Le parti pris du thriller minimaliste enrobé du charme juvénile opère malgré tout, difficile d’y résister.
Carole Lépinay - Publié le 09/11/12
Liste des bonus
- Scènes inédites (12')
- Making of (17')
- Petites confidences en direct du plateau (8')
- Deux vérités et un mensonge (6')
- Lucy révèle un secret (1')


Commentaire
L'équipe artistique nous livre ses secrets de tournage. Quelques scènes inédites s'invitent aux confidences.
Note bonus : 2/6
Image
C'est nickel. Définition, contrastes, colorimétrie, gestion des lumières et des scènes sombres, tout est absolument parfait. Il y a bien quelques petites « pétouilles » dans les parties très sombres de l'image, mais rien d'embarrassant.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
La VF stéréo fait dans le classicisme, tout en proposant des dialogues aérés et des ambiances musicales amples. La VO 5.1 ajoute de l'envergure à la musique et aux ambiances, et de la dynamique aux dialogues. Le résultat est meilleur, évidemment.
Top son : aucun
Note son : 4/6


Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
30/09/20 The Hunt
01/10/20 Un flic
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Lucky McKee - The Woman
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
lucky-mckee
nic-pizzolatto
justin-theroux
kevin-bacon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011