The Hole

Année : 2009
Réalisateur : Joe Dante
Interprètes : Chris Massoglia, Haley Bennett, Teri Polo, Nathan Gamble
Éditeur : CTV
DVD : DVD-9, 88', zone 2
Genre : fantastique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 05/10/12
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français DTS 5.1
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
19,99 €
C’est en 2009 que Joe Dante, le réalisateur de Gremlins, décide de se frotter à cette technique, la 3D, qui est en train aujourd'hui de fasciner Hollywood.

Tourné pour un budget de 12 millions de dollars, The Hole suit les aventures de deux frères qui, au fond de la cave de la maison de banlieue dans laquelle ils viennent d’emménager, découvrent une étrange trappe. Un trou sans fond, tout noir, dont sortiront bientôt les peurs incarnées de tous ceux qui ont la mauvaise (ou bonne) idée d’y jeter un coup d’œil.

Film volontiers old school, qui réactive toute l’esthétique du Joe Dante des années 80 (maisons proprettes de banlieue, Dick Miller et Bruce Dern pour les fidèles de la bande de Dante, ambiance à la Chucky, Poltergeist, Small Soldiers and Co), The Hole peut d’abord se voir comme un prolongement, à l’échelle d’un long métrage, du formidable segment It’s a Wonderfull Life, que Dante avait réalisé en 1984 pour le film à épisodes The Twilight Zone.

Le « trou » du film constitue une idée théorique géniale puisqu’il est à la fois le lieu du regard du spectateur qui y voit ses propres désirs de cinéphiles, et notre réserve d’imaginaire et de peurs forcément impossible à sceller : ici, le cadenas ne sert jamais à rien et, que l’on soit enfant ou adulte (c’est l’une des belles idées du film), la fascination pour la peur demeure.

Resté inédit en France, The Hole illustre enfin un paradoxe : pourquoi, à l’heure où les années 1980 hantent une large part du cinéma hollywoodien contemporain, l’un des cinéastes qui aura le mieux incarné l’esprit de cette époque en demeure exclu ?
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 16/01/13

Cinécult' Joe Dante : l'enfant terrible de l'Amérique

Toute la filmographie de Joe Dante peut se résumer en une charge féroce contre la propagande médiatique. Justement, les médias lui rendent bien… Retour de cet enfant de l'horreur à la carrière finalement méconnue.

Lire la suite
Liste des bonus
- Bande-annonce


Commentaire
RAS.
Note bonus : 0/6
Image
La version 2D de ce thriller fantastique possède comme nous l'avons dit plus haut l'esthétique des films du genre des années 80. Un petit côté suranné que l'on retrouve à la fois dans les décors, les couleurs, les effets spéciaux et les ambiances lumineuses. Une atmosphère que ce DVD restitue à merveille.
Top image : 12' (un drôle de truc affiché sur le téléviseur)
Note image : 5/6
Son
Le son n'est pas extraordinaire. Même en VF DTS, ça ne décolle jamais vraiment. En tout cas, pas pendant la première heure, qui fait dans la sécheresse acoustique. Ensuite, c'est un peu plus nourri et plus musclé, sans avoir l'étoffe, l'énergie et la fougue qu'on espérait.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 24/07/19 Walter
BLUHD 24/07/19 Us
BLU 24/07/19 Us
DVD 24/07/19 Us
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Damian Lewis - Billions saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/174/photo_0200124313.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
damian-lewis
tatiana-maslany
pascal-laugier-et-louis-thevenon
joel-schumacher
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011