Le choix de Jane

Miss Austen regrets
Année : 2008
Réalisateur : Jeremy Lovering
Interprètes : Olivia Williams, Imogen Poots, Greta Scacchi, Tom Hiddleston, Samuel Roukin
Éditeur : Koba Films
DVD : DVD-5, 85', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 06/02/13
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
17,99 €
Hampshire, XIXe siècle. La romancière Jane Austen (Olivia Williams), proche de la quarantaine, vit auprès de sa mère et de sa sœur dans la propriété familiale. Lorsque sa jeune nièce Fanny (Imogen Poots) lui demande des conseils quant au choix de son futur époux, Jane s’immerge peu à peu dans ses souvenirs de jeunesse. Tout en repensant à ses idylles défuntes, Jane lui confie qu’il n’est pas de mariage heureux sans amour.

Biopic intimiste initialement réalisé pour la télévision britannique, Le choix de Jane est une synthèse plutôt insipide des idéaux et convictions du célèbre auteur d’Orgueil & préjugés. Sa complicité avec sa nièce vire peu à peu au conflit, tandis que ses ultimes retrouvailles avec un soupirant et les émois retrouvés grâce à un jeune médecin sont autant d’échos aux occasions qu’elle n’aurait guère manquées mais refusées de son plein gré, et cela, au nom de son désir d’indépendance. Sous l’Angleterre géorgienne corsetée dans les conventions, Jane Austen inaugure, à sa façon, le mouvement féministe et demeure sans aucun doute une romancière d’exception, en avance sur son temps.
Carole Lépinay - Publié le 16/05/13
Liste des bonus
- Autour de Jane Austen
- Espace découverte Koba Films


Commentaire
Une notice succincte de la vie et l'œuvre de la romancière.
Note bonus : 1/6
Image
La photographie, l'exploitation des décors et la mise en scène s'avèrent plutôt séduisantes, mais c'est techniquement que ce DVD coince un peu. Le piqué est loin d'être une référence, les contrastes rechignent à offrir quelque chose de propre sur les scènes sombres et les pans uniformes de l'image sont légèrement bruités. Peut mieux faire.
Top image : aucun
Note image : 3/6
Son
Les deux pistes stéréo sont à l'avenant avec peu de matières acoustiques intéressantes, surtout la VF dont les doublages viennent écraser les ambiances. La VO s'avère plus riche et plus précise.
Top son : aucun
Note son : 3/6



Jusqu'à ‑50% de  emise
il y a 3 heures
260€ 300€
il y a 1 jour
130€ 150€
il y a 1 jour
PLANNING
01/12/21 Separation
01/12/21 Outrages
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Lucas Belvaux - 38 témoins
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/175/photo_0556215604.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
lucas-belvaux
lucy-lawless
mathieu-amalric
tatiana-maslany
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser