Hostages saison 1

Bnei Aruba
Année : 2013
Réalisateurs : Omri Givon, Rotem Shamir
Interprètes : Ayelet Zurer, Johah Lotan, Micha Celektar, Dar Zuzovsky, Mickey Leon, Dar Susovsky
Éditeur : Studiocanal
DVD : 4 DVD-9, 52' par épisode, zone 2
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 18/04/14
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.77
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Hébreu Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
25,99 €
Yael Danon, chirurgienne réputée de Tel Aviv, doit opérer le Premier ministre israélien pour une intervention bénigne. La veille de l'intervention, quatre assaillants cagoulés investissent sa maison et la prenne en otage elle, ses deux enfants et son mari. Leur leader ordonne alors à Yael de tuer le Premier ministre sur la table d'opération, faute de quoi, tous les siens périront.

Un prétexte basique et efficace digne de 24 heures chrono, un postulat « gentille famille unie vs méchants terroristes »… on pouvait s'attendre à un confortable suspense à l'américaine, une course contre la montre finalement prenante mais attendue… et on va être totalement pris au dépourvu ! Hostages est en effet surtout une déstabilisante et franchement palpitante tombée des masques.

Tous les personnages ont des secrets, tous les groupes (la famille, le couple, les assaillants) ont des fissures et des angles morts. Une psychologie et une histoire complexes qui, au contact des autres, vont révéler les caractères et aboutir à un cocktail hautement explosif.

Très soigné dans sa mise en scène en quasi huis clos ‑l'essentiel de l'action a lieu dans la maison de Yael‑ Hostages multiplie les mini et gros coups de théâtre à une cadence frénétique, presque épuisante. Même lors de l'épilogue où tout paraît joué, les scénaristes en ont encore sous le coude pour continuer à titiller le spectateur !

Un tel festival pourrait tourner au rocambolesque (on n'en est vraiment pas loin lors du neuvième et avant‑dernier épisode), mais le talent et l'implication sans faille de tous les acteurs font passer les quelques invraisemblances et les menues imperfections scénaristiques.

Au milieu de cette troupe très homogène, il faut rendre honneur à la fabuleuse Ayelet Zurer, l'interprète de Yael, dont le talent bluffant et l'intensité presque douloureuse donnent le frisson.

Un suspense intelligent, riche, efficace et très humain : Hostages n'est pas une copie talentueuse de séries à l'américaine. Elle montre au contraire un autre chemin, une excitante alternative créative dont pas mal de séries US feraient bien de s'inspirer. À commencer justement par le remake américain d'Hostages (avec Dylan McDermott et Toni Collette), bien moins disant que l'original...
Paco Altura - Publié le 20/06/14
Liste des bonus
- Making of (26')


Commentaire
Un unique making of bizarrement découpé. Il débute et s'achève en objet promotionnel un peu téléphoné avec, entre deux, de grandes tranches savoureuses sur les acteurs, leur préparation physique, le tournage, les cascades et les intentions scénaristiques de deux créateurs et réalisateurs de la série. Intéressant mais un peu bricolé.
Note bonus : 3/6
Image
Une image savamment désaturée, de beaux cadrages soignés, des plans diurnes ou de nuit très élégants. Le directeur de la photo Nitai Netzer a fait un travail absolument remarquable. L'image du DVD est bien équilibrée et ne souffre d'aucun défaut technique majeur.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
La piste sonore fait presque des miracles avec un pourtant bien maigre mixage 2.0. VF et VO se valent artistiquement, même si les quelques musiques à suspense « tapent » un peu moins fort en VF.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Lars Lundström - Real Humans saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
lars-lundstrom
melissa-bernstein
victor-matsuda
liam-neeson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011