Le scaphandre et le papillon

Année : 2007
Réalisateur : Julian Schnabel
: Emmanuelle Seigner, Mathieu Amalric, Marie-Josée Croze
Éditeur : Pathé
DVD : DVD-9, 107’, zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 20/02/08
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français stéréo
Sous-titres
Français pour malentendants
Jean-Dominique Bauby, quadragénaire sans antécédent médical, tente d’ouvrir les yeux. Il se réveille dans une chambre d’hôpital après trois semaines de coma. Les médecins, qu’il entrevoit à peine, lui apprennent qu’il a été victime d’un accident vasculaire cérébral. Plus tard, un neurologue lui révèle la triste vérité : son corps est entièrement paralysé. Seuls les battements de la paupière de son œil épargné lui permettent de se faire comprendre. Avec l’aide d’une orthophoniste, il va apprendre à communiquer.


Une admirable adaptation du livre éponyme dicté « à l’œil » par Jean-Dominique Bauby (décédé en 1997, quelques jours après sa publication). À l’aide d’effets vidéo (flous, cadrages approximatifs, caméra subjective, etc.) et sonores (voix-off à l’arrière, rumeurs, échos, etc.), Julian Schnabel parvient à nous faire pénétrer dans la tête de cet homme prisonnier d’un corps inerte.


Remarquable. Touchant. Indispensable.
Jean-François Lefèvre - Publié le 01/03/08
Le scaphandre et le papillon (2007)
Le scaphandre et le papillon (2007)
Le scaphandre et le papillon (2007)
Liste des bonus
- Interview du réalisateur par Laurent Weil (23')
- Bande-annonce promo pour le Festival de Berlin (3')
- Photos
- Bande-annonce


Commentaire
Le film se suffit à lui-même.
Note bonus : 2/6
Image
Une plastique splendide, une mise en image extrêmement efficace, une gestion extra des lumières et des couleurs, le résultat est impressionnant (à peine quelques fourmillements).
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Superbe utilisation de tous les canaux du mixage 5.1 pour simuler la perception auditive et l’enfermement de Jean-Dominique Bauby. Rien de spectaculaire, mais beaucoup d’intelligence et de finesse dans la gestion de la bande-son.
Top son : aucun
Note son : 6/6


PLANNING
20/05/21 Sorcière
20/05/21 Les Arnaud
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Rotem Shamir - Fauda saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
rotem-shamir
lucky-mckee
michael-c-hall
eva-green
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011