Jethro Tull's Ian Anderson : Thick as a Brick - Live in Iceland

Année : 2012
Réalisateur : Margret Gretarsdottir
Inclus : 18 titres dont Thick as a Brick, Pebbles Instrumental, Swing It Far, Confessional, etc.
Éditeur : Eagle Vision
DVD : DVD-9, 114', toutes zones
Genre : concert, couleurs/N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 22/09/14
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
DTS 5.1
Dolby Digital 5.1
Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Aucun
En 1972, Jethro Tull donnait naissance à un album‑concept ne contenant qu'un seul titre qui s'étalait sur les deux faces du disque et racontait l'histoire de Gerald Rostock.

Quarante ans après, Ian Anderson créé une suite à son récit musical, baptisée Thick as a Brick 2 : Whatever Happened to Gerald Rostock ?. Les deux parties sont interprétées sur scène, ici en Islande, avec le renfort d'un second chanteur, aussi comédien et mime, et l'aide d'un écran géant sur lequel sont projetées différentes séquences vidéo.

Avec ses faux airs de pirate, Ian Anderson est non seulement un remarquable musicien, mais aussi un excellent acteur. Et le prouve avec cet album‑concept qui, musicalement en revanche, reste toujours aussi difficile d'accès. D'autant qu'il n'y a pas de sous‑titres français sur les parties parlées. Les exégètes du bonhomme, eux, seront ravis de la prestation et de la réalisation tonique de l'Islandaise Margret Gretarsdottir.
Éric Le Ven - Publié le 07/11/14
Liste des bonus
- Interview de Ian Anderson (14'')
- Someday the Sun Won't Shine for you lors d'un workshop à Montreux
- Banker Sets Banker Wins et Upper Six Loan Shark à Montreux en 2012


Commentaire
L'interview permet d'en savoir plus sur les coulisses de ce concert islandais. Le reste est dans la veine de ce qui nous est proposé sur scène.
Note bonus : 2/6
Image
La mise en scène et les jeux de lumière, relativement sobres, permettent à ce DVD d'offrir une image SD de premier choix avec de séduisantes couleurs aux reflets bleutés et une définition correcte.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
La piste DTS est de loin la meilleure et propose un rendu précis et naturel des guitares et de la flûte. Avec juste ce qu'il faut d'emphase à l'arrière et de basses pour qu'on se laisse porter par certains titres. Mais certains seulement...
Top son : 65' (Banker Bets, Banker Wins, l'une des meilleures chansons du concert)
Note son : 5/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Joel Schumacher - Phone Game
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
joel-schumacher
maggie-q
eva-green
eric-rochant
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011