Le grand défi : Hercule, Samson, Maciste, et Ursus, les invincibles

Ercole, Sansone, Maciste e Ursus gli invincibili
Année : 1964
Réalisateur : Giorgio Capitani
Interprètes : Sergio Ciani, Howard Ross, Nadir Moretti
Éditeur : Artus Films
DVD : DVD-9, 94', zone 2
Genre : péplum, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/04/15
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Italien Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Hercule, fils de Zeus, sauve de la noyade Omphale, la fille de Némée, la reine de Lydie. Tombé amoureux en deux coups de cuillère à pot, Hercule souhaite l'épouser. Mais pour prouver qu'il est bien celui qu'il prétend, la reine le charge de ramener un bateau plein d'or englouti sous la mer. Hercule réussit l'épreuve, mais Omphale ne veut pas de lui. Elle l'oblige alors à défier l'homme le plus fort du monde, Samson.

À la vision de ce péplum italien des années 60, dont l'esthétique et l'interprétation ont terriblement vieilli, on se dit que ce péplum apporte sa maigre pierre (caillou ?) à l'édifice de l'histoire du péplum. Mais tout cela ressemble quand même à une comédie de boulevard encostumée dont il n'y a pas grand‑chose à sauver, mais dont Michel Eloy nous révèle le sens caché dans un reportage intégré aux suppléments. Pour le fun.
Éric Le Ven - Publié le 05/05/15
Liste des bonus
- Les quatre invincibles par Michel Eloy (53')
- Diaporama d'affiches et de photos
- Bandes-annonces


Commentaire
Michel Eloy décortique le film, sa thématique majeure et nous éclaire sur la façon dont il faut les prendre. Un vrai plus pour ce film. Bravo Artus Films.
Note bonus : 4/6
Image
Les décors et les costumes ne sont pas si ridicules que cela, mais la définition est un peu usée. En revanche, les couleurs demeurent lumineuses. Même les plans larges avec des peintures en toile de fond sont de bonne qualité.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Le film est à voir absolument en VO. Non seulement, la VF est bourrée de défauts, de saturation et de grésillements, mais en plus, elle est incomplète. Certains passages sont, en effet, restitués en VOST. Autant miser d'emblée sur la piste italienne plus rigoureuse et bien plus agréable à l'écoute, même si les doublages sont assez catastrophiques également (film tourné en anglais).
Top son : aucun
Note son : 2/6


PLANNING
DVD 26/06/19 Paradise Beach
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Joel Schumacher - Phone Game
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
joel-schumacher
lucy-lawless
eric-rochant
lars-lundstrom
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011