Leçons d'harmonie

Uroki garmonii
Années : 2013
Réalisateur : Emir Baigazin
Interprètes : Timur Aidarbekov, Aslan Anarbayev, Mukhtar Andassaov, Anelya Adilbekova, Omar Adilov, Adlet Anarbekov
Éditeur : Blaq Out
DVD : DVD-9, 114', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/04/15
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 16/9
Bande-son
Kazakh Dolby Digital 5.1
Kazakh Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
26 €
Aslan (Timur Aidarbekov), adolescent taciturne et solitaire, vit auprès de sa grand‑mère dans une cahute isolée du Kazakhstan. Au collège, il ne cesse de subir brimades et humiliations de la part de Bolat (Aslan Anarbayev), une petite frappe qui rackette et malmène les élèves les plus vulnérables. Habile et doué dans la confection d’armes, il prépare sa vengeance en silence.

La théorie de Darwin étudiée en classe trouve sa résonance effective tout au long du film d’Emir Baigazin. Dans cet établissement, les élèves se répartissent selon une effroyable dialectique : les grands s’octroient le droit de racketter les Sixièmes et de les cogner si la recette n’est pas bonne. En tentant de couper court à cet abus de pouvoir, Aslan libère une pulsion de survie, qui le rend pourtant plus proche de ces bourreaux dès la seconde partie du film. La violence qui l’habite est telle qu’elle se niche dans un hors champ fait de sang et de heurts, que des policiers déroutés relateront après‑coup.

Si l’harmonie imprègne la nature désolée des paysages kazakhs, à travers des plans fixes d’une impressionnante beauté, elle gagne pourtant en dissonance avec le comportement ambigu du protagoniste.
Carole Lépinay - Publié le 26/05/15
Liste des bonus
- Entretien avec Eugénie Zvonkine (19')
- Bande-annonce


Commentaire
Eugénie Zvonkine, docteur en cinéma, nous introduit au nouveau cinéma kazakh et fait une analyse pertinente des thématiques et perspectives formelles qui le caractérisent.
Note bonus : 3/6
Image
Une photographie presque mortuaire aux lumières blanches, aux intérieurs froids et austères, le tout doublé d'une mise en scène d'une redoutable sécheresse. Le DVD restitue tout cela de manière impeccable, sans fioritures certes, mais avec un définition au cordeau.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
La bande-son se montre aussi froide et sèche que l'image. Hormis quelques ambiances glissées fébrilement à l'arrière (et sans soutien musical majeur), la piste 5.1 se contente d'une restitution frontale sobrissime.
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
27/10/21 Pandora
27/10/21 Le cheick
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Nic Pizzolatto - True Detective saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
nic-pizzolatto
anthony-hopkins
jesse-tyler-ferguson
michael-c-hall
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser