Goodnight Mommy

Ich Seh, Ich Seh
Année : 2014
Réalisateurs : Severin Fiala, Veronika Franz
Interprètes : Susanne Wuest, Lukas Schwarz, Elias Schwarz, Hans Escher, Elfriede Schatz, Karl Purker
Éditeur : KMBO
DVD : DVD-9, 96', zone 2
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 09/10/15
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Allemand Dolby Digital 5.1
Allemand Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
11,96 €
Dans une maison isolée au beau milieu d’une forêt, Lukas et son frère jumeau Elias occupent leur été à jouer dans les champs de maïs en attendant le retour de leur mère (Susanne West). Dès sa sortie de l’hôpital, son visage entièrement bandé, suite à une opération de chirurgie esthétique, commence à les perturber. Les jours passent et son comportement distant éveille un doute chez les garçons. S’agit‑il réellement de leur mère ?

Réalisé par un binôme autrichien prometteur, Goodnight Mommy oscille entre les thématiques profondément germaniques issues des contes de Grimm et la virtuosité kubrickienne consistant à manipuler le point de vue du spectateur jusqu’à sa claustration dans l’horreur.

Les mauvais traitements infligés à la mère (que l’on supposait bourreau) dans un huis clos pris d’assaut par ses progénitures au visage d’ange, composent avec les abîmes du Mal, inflexible et pur. Une histoire de filiation‑répulsion qui n’a absolument pas démérité ses diverses récompenses (Grand Prix du Film fantastique européen du Festival de Stiges, Prix du Jury Syfy et Prix du Jury Jeunes du Festival de Gérardmer) et fait du bien au genre.
Carole Lépinay - Publié le 23/11/15
Liste des bonus
- Entretien avec les réalisateurs (6')
- Galerie photos
- Projets d'affiche
- Film annonce


Commentaire
Réalisée dans le cadre du Festival de Gerardmer, cette courte interview permet simplement de mettre des visages sur les noms des deux cinéastes.
Note bonus : 1/6
Image
Étonnants ce manque de précision et cette incertitude permanente du côté de la définition. Si l'on ajoute à cela des contrastes pas très vigoureux sur les scènes en basse lumière, on se dit que ce DVD a du mal à convaincre de ce côté‑là, même si les couleurs se montrent dodues et la photo épurée à souhait.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
L'atmosphère sonore, en revanche, est très réussie. Même si le visionnage en VO reste préférable, la VF assure un bon niveau de tension grâce aux ambiances musicales façonnées par une certaine Olga Neuwirth, d'une efficacité redoutable sur les deux pistes 5.1, denses et généreuses.
Top son : aucun
Note son : 5/6



4999€ 6990€
il y a 9 jours
212€ 279€
il y a 9 jours
PLANNING
06/03/21 Boss Level
10/03/21 Skyfire
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Nic Pizzolatto - True Detective saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
nic-pizzolatto
justin-theroux
anthony-hopkins
melissa-bernstein
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011