Baron noir saison 1

Année : 2015
Créateurs : Éric Benzekri, Jean‑Baptiste Delafon
Interprètes : Kad Merad, Niels Arestrup, Anna Mouglalis, Michel Muller
Éditeur : Studiocanal
DVD : 3 DVD-9, 8 x 50', zone 2
Genre : politique‑fiction, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 01/03/16
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.75
SD 576i (Mpeg2)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Aucun
Amazon
25,99 €
FranceTélévisions : 1 (Dix pour cent). Canal+ : 2 (Le bureau des légendes et donc Baron noir). Soit les trois meilleures séries françaises de ces dernières années.

Sorte de « House of Cards maison » qui se veut ultra‑réaliste, la série d'Éric Benzekri et Jean‑Baptiste Delafon se concentre elle aussi sur un couple, ou plutôt le duo formé par Niels Arestrup, candidat de gauche à la présidentielle, et Kad Merad, député du Nord et maire de Dunkerque, prêt à tout pour faire gagner son mentor et ami de toujours. Mais le taiseux Francis Laugier et le verbeux Philippe Rickwaert ne vont pas hésiter à massacrer leur amitié sur l'autel de leurs ambitions. Une histoire où amour, haine, passion, soif d'ascension et revanche sociale s'entremêlent à l'extrême.

Si notre président Holland n'a pas vraiment apprécié la série, regrettant la mauvaise image qu'elle véhicule de la politique (il faut dire qu'avant elle, les Français en avaient une image parfaitement intacte !), et si Julien Dray s'est reconnu dans le personnage du député borderline (ça doit swinguer à la Commission du film d'Île‑de‑France où il siège…), Baron noir est une pépite qui s'apprécie d'épisode en épisode.

Après un début poussif, les enjeux se dessinent peu à peu, cernant à la serpe et au naturel des personnages finalement jamais enclins à concilier, sûrs d'eux, hautains, froids, cyniques. À ce jeu‑là, Niels Arestrup est formidable de froideur et Kad Merad trouve sans doute son meilleur rôle. Mention spéciale à Anna Mouglalis, absolument parfaite en conseillère en communication qui nage avec classe en eau trouble, et à Michel Muller, préposé aux basses besognes plus vrai que nature.

Du suicide d'un syndicaliste qui mettra le feu aux poudres aux manifestations étudiantes téléguidées depuis les partis en passant par les renvois d'ascenseur à haut risque et la case prison, Baron noir parle vrai et fait de sa spécificité française son point fort. Quelques enjeux dramatiques plus marqués et davantage de force dans la réalisation, et ces coulisses du pouvoir écrasaient tout sur leur passage.
Carina Ramon - Publié le 09/03/16
Liste des bonus
- Dans les coulisses du pouvoir (16')


Commentaire
On aurait sans doute pu faire mieux, mais on se contentera de ces entretiens entrecoupés d'extraits de cette première saison, qui a nécessité quatre ans d'écriture et près de cent jours de tournage.
Note bonus : 1/6
Image
Une très belle image pour du DVD, qui détoure parfaitement le contour des visages (merci la compression), à la fois profonde, piquée, pas trop vidéo et aérée par les nombreuses séquences en extérieur. Il faut juste s'habituer à cette dominante verte cultivant le côté réaliste/profil bas de la série.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Une simple stéréo mais assez large et ouverte pour ne pas être pénalisante. D'autant que la partie sonore est loin d'être un ressort dramatique de la série. Un conseil, enclenchez tout de même un petit mode Surround sur l'ampli pour charpenter un peu l'action. Les dialogues, eux, sont optimaux.
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 28/08/19 Royal Corgi
BLU 28/08/19 Royal Corgi
BONNES AFFAIRES
- 22 %
191 €
147.73 €
Voir l'offre
INTERVIEWS
Lucky McKee - The Woman
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
lucky-mckee
leila-bekhti
eva-green
lucy-lawless
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011