Peaky Blinders saison 2

Année : 2014
Créateur : Steven Knight
Interprètes : Cillian Murphy, Sam Neill, Paul Anderson, Tom Hardy, Helen McCrory
Éditeur : Arte Éditions
DVD : 3 DVD-9, 58' par épisode, zone 2
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics (accord parental souhaitable)
Sortie : 23/03/16
Prix ind. : 34,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français, français pour malentendants
Amazon
34,99 €
Après une saison 1 de Peaky Blinders remarquable, Tommy Shelby (Cillian Murphy) et son gang, les Peaky Blinders, sont de retour à la conquête de Londres. Une saison 2 encore plus intense que la première, marquée par la présence au générique d’une guest star de luxe : Tom Hardy en personne (Mad Max Fury Road, The Revenant).

Retour à Birmingham, 1922. Fort de sa puissance récemment acquise, le gang des Peaky Blinders a soif d’extension et décide de conquérir la capitale britannique. Problème, la place est déjà occupée par deux gangs rivaux redoutables dirigés par le Juif Alfie Solomon d’un côté et l'Italien Darby Sabini de l’autre. La guerre des gangs qui se profile n’épargnera personne…

Dès les premiers épisodes de cette nouvelle saison, tous les ingrédients « signature » de la série sont réunis : une bande originale contemporaine en total contrepoint avec l’époque, des décors somptueux, une lumière stylisée, une mise en scène soignée, le tout soutenu par un scénario et des dialogues parfaitement ciselés et des comédiens brillants, dont un nouveau venu, Tom Hardy. L’interprète principal du dernier Mad Max et partenaire privilégié de Leonardo DiCarprio dans The Revenant incarne ici un chef de gang particulièrement violent.

Le comédien s’inscrit parfaitement dans l’univers de la série et sa confrontation avec Cillian Murphy constitue l’un des points d’orgue de cette nouvelle saison. La réalisation des scènes d’action prend quant à elle une dimension encore plus violente et opératique que lors de la saison précédente. Une surenchère qui n’est pas gratuite et s’inscrit dans un registre narratif justifié, mais qui réserve le visionnage de la série à un public exclusivement composé d’adultes.
Cédric Melon - Publié le 18/04/16
Liste des bonus
- Making of (20')


Commentaire
Ce module de 20 minutes offre un survol de la production et du tournage de cette seconde saison. C'est basique, concis, ni désagréable, ni très emballant.
Note bonus : 2/6
Image
Comme sur la saison 1, l'image est superbe avec une photo classieuse, des couleurs généreuses et des contrastes incisifs. Les noirs sont fermes, sans jamais être bouchés ni obscurcir l'image. Il y a bien quelques scènes problématiques arborant de légers fourmillements en arrière‑plan, mais rien de franchement rédhibitoire.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Ici pas de 5.1, uniquement de la stéréo. Ce qui est le cas de la plupart des séries britanniques d'ailleurs, qui restent étrangement hermétiques au mixage multicanal. C'est d'autant plus dommage que les scènes d'action affichent une dynamique et une richesse acoustique qui auraient mérité une spatialisation sur six canaux.
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BLUHD 21/08/19 Thor 4K
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Florent Siri - Otage
https://www.avcesar.com/source/interview/140/photo_0412164405.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/137/photo_0142105021.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
florent-siri
ken-follett
tatiana-maslany
jesse-tyler-ferguson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011