Tête baissée

Années : 2015
Réalisateur : Kamen Kalev
Interprètes : Melvil Poupaud, Seher Nebieva, Lidia Koleva, Sunai Siuleiman, Atanas Asenov, Youssef Hajdi
Éditeur : Blaq Out
DVD : DVD-5, 100', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 05/04/16
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.40
SD 576i (Mpeg2)
16/9
Bande-son
Bulgare Dolby Digital 5.1
Bulgare Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Amazon
14,99 €
Afin d’échapper à une nouvelle peine de prison, Samy (Melvil Poupaud), trafiquant de fausse monnaie, accepte d’infiltrer la mafia bulgare du proxénétisme. Lors de sa périlleuse mission, il fait la connaissance d’Elka (Seher Nebieva), une jeune prostituée…

Descente aux enfers d’une petite frappe confrontée à la violence d’un réseau mafieux : Kamen Kalev (The Island, Ponts de Sarajevo) balade son protagoniste entre les bouges sordides et les boîtes de nuit glauques d’un pays dont les paysages éteints collaborent avec l’atmosphère décatie de ce thriller naturaliste.

Ici, la lumière, source d’espoir, est définitivement exclue. Elle n’irradie ni la photographie brumeuse de Julian Atanassov (chef‑opérateur attitré de Kalev), ni les conditions de vie sordides des prostituées bulgares. Elka et Samy, un couple improbable au départ compte tenu de sa différence d’âge (elle n’a que 16 ans) et des motivations de ce dernier, mais qui se forge une enveloppe protectrice et touchante malgré sa nature marginale et solitaire.

Le twist final nous rappelle à l’ordre : il s’agit bel et bien d’un thriller noir comme la nuit, et non d’une bluette complaisante échappée d’un conte slave.
Carole Lépinay - Publié le 29/04/16
Liste des bonus
- Entretien avec Melvil Poupaud (6')


Commentaire
Un (trop) court entretien avec l'acteur principal nous permet d'appréhender les travers de son personnage. On apprend que tous les autres comédiens sont non professionnels, et que certains d'entre eux étaient même de vrais truands. Certaines filles venaient d'on ne sait où, d'où cette ambiance particulière pour le comédien, ultra‑réaliste et assez instable.
Note bonus : 2/6
Image
Des conditions délicates de tournage, beaucoup de scènes de nuit, tout ce qu'il faut pour susciter des problèmes de compression et d'artéfacts en Mpeg2, mais rien de tout cela au final. Ce DVD a des allures de grand et laisse apprécier sa définition de haute volée en toutes circonstances. Tendu, glauque, mais irréprochable.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Malgré de côté contemplatif et épuré du film (hormis les boîtes de nuit), le 5.1 est plus que conseillé pour ses ambiances naturalistes correctement spatialisées et sa clarté générale. En stéréo, c'est immédiatement plus brouillon, moins stable.
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Kevin Bacon - Following saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
kevin-bacon
justin-theroux
stefano-sollima
tatiana-maslany
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011