Le manoir maudit

Metempsyco
Année : 1963
Réalisateur : Antonio Boccaci
Interprètes : Annie Alberti, Adriano Micantoni, Marco Mariani, Flora Carosello, Bernard Blay, Emy Eco
Éditeur : Artus Films
DVD : DVD-9, 84', zone 2
Genre : horreur, N&B
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 03/05/16
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.66
SD 576i (Mpeg2)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Aucun
Amazon
14,99 €
Le Docteur Darnell (Adriano Micantoni) et sa fille Anna (Annie Alberti) viennent tout juste de s’installer dans la région. Il font la connaissance du prince Raman, le propriétaire du château mitoyen. Anna ressemble comme deux gouttes d’eau à sa compagne Irène disparue mystérieusement quelques années auparavant. D’ailleurs, elle est persuadée d’être sa réincarnation.

Pur produit du cinéma Bis italien, Le manoir maudit (dont le titre original Metempsyco est plus approprié) se sert d’échappées oniriques pour investir le champ de l’horreur. Ainsi, les cauchemars récurrents d’Anna nous immergent dans les entrailles du sinistre château. Dans la peau de la comtesse Irène, elle commence à percer le secret de son absence, tout en subissant des sévices similaires.

Antonio Boccaci emprunte à son mentor Mario Bava (Le masque du démon, 1960) les incontournables fondations du gothique sépulcral. Cependant, les déambulations à rallonge dans les recoins de la bâtisse, une tentative d’éclairage expressionniste peu convaincante et des dialogues inconsistants entretiennent à moitié l’aura ténébreuse du genre.
Carole Lépinay - Publié le 09/05/16
Liste des bonus
- La tombe des tortures par Alain Petit (26')
- Diaporama (4')
- Films-annonces (13')


Commentaire
Considéré comme un roman‑photo à l'origine, Le manoir maudit est l'unique réalisation d'Antonio Boccaci (scénariste par ailleurs). Alain Petit, spécialiste du cinéma Bis, replace le film dans le contexte fécond de production de l'époque. Des infos captivantes autour du genre, suivies d'une anecdote marrante à propos de ce long métrage mineur et désargenté. Nous apprendrons notamment que faute de moyens, des cochons d'Inde se substituèrent aux traditionnels rats des sinistres corridors gothiques !
Note bonus : 3/6
Image
Un N&B qui, au‑delà de faire clairement son âge, manque surtout de moyens. Le résultat à l'image est bourré de défauts de master et peu flatteur. On y voit quelque chose, mais ce quelque chose manque de charme et de hauteur.
Top image : aucun
Note image : 2/6
Son
Musique et voix sont un peu collées mais ça passe. Le rendu sonore fait même mieux de l'image malgré un petit côté forcément aigu.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
BLU 28/03/19 Wild Bill
DVD 28/03/19 Wild Bill
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Lucky McKee - The Woman
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
lucky-mckee
anthony-hopkins
mads-mikkelsen
rotem-shamir
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011