Chef's Table saison 2

Année : 2015
Réalisateur : David Gelb
Avec : Alex Atala, Ana Ros, Dominique Crenn, Enrique Olvera, Gaggan Anand, Grant Achatz
Éditeur : Netflix
VOD : 6 épisodes de 50 minutes chacun
Genre : documentaire, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 27/05/16
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.77
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Anglais Dolby Digital Plus 5.1
Anglais PCM stéréo
Anglais Audiodescription
Français Dolby Digital Plus 5.1 (voice over)
Français PCM stéréo (voice‑over)
Italien Dolby Digital Plus 5.1
Italien PCM stéréo
Portugais Dolby Digital 5.1
Portugais PCM stéréo
Voir plus
Sous-titres
Français, français pour malentendants, anglais, anglais pour malentendants, italien, néerlandais, portugais
7,84 €
Amazon.fr
Après Jiro Dreams of Sushi, David Gelb portraitise les plus grands chefs de la planète dans cette succulente série documentaire intitulée Chef's Table. Derrières les fourneaux, rien de moins que Netflix qui nous mitonne des images hyper‑léchées façon blockbuster. Au piano, les plus grands airs classiques pour accompagner la crème de la crème de l'élite mondiale de la gastronomie.

Chaque saison a son fil rouge. Après les aventuriers/pionniers de la saison 1, les six nouveaux chefs de cette saison ont cette fois en commun un parcours difficile, ponctué par la maladie, les expériences borderline ou même la mort. Un tableau pas si sombre puisqu'il révèle le meilleur de l'être humain face à l'adversité, et touche même au sublime lorsqu'il s'agit de créer des plats en les dessinant tels des tableaux, faute de goût.

Chaque histoire touchera bien sûr différemment, mais le soin apporté aux images, à la mise en scène et au montage subliment la création de ces esthètes de l'assiette que sont Alex Atala (restaurant Dom au Brésil), Ana Ros (Hiša Franko, Slovénie), Dominique Crenn (Atelier Crenn, États‑Unis), Enrique Olvera (Pujol, Mexique), Gaggan Anand (Gaggan, Thaïlande), Grant Achatz (Alinea, Next et The Aviary, États‑Unis).

Si David Gelb laisse toute la place aux longs et très introspectifs entretiens face caméra, la frustration de ne pas les avoir davantage dans l'action de leur cuisine est réelle. Tout comme celle de ne pas pouvoir goûter tous ces plats hallucinants de beauté et de complexité. Un régal. Vite la saison 3, consacrée aux chefs français !
Carina Ramon - Publié le 09/06/16
Liste des bonus
- Bande-annonce


Commentaire
La plateforme Netflix n'a pas encore franchi le pas des bonus. Un jour peut‑être.
Note bonus : 0/6
Image
On ira droit au but, c'est sublime. David Gelb offre ses lettres de noblesse à un genre (le documentaire culinaire) qui a plus pour habitude d'être tourné sur le vif. Ici, tout est fait dans les règles de l'art et davantage encore. Plein les pupilles à défaut d'en avoir plein les papilles.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
De grands airs de musique classique apportent toute la solennité nécessaire à la sublimation des plats et de leurs créateurs. C'est chic, ample, cossu… on en redemande. Au choix, du voice‑over français sur les voix originales (pas vraiment notre tasse de thé), ou des sous-titres. Dans les deux cas, le Dolby Digital 5.1 suffit largement à mettre en valeur tous les ingrédients de la bande‑son.
Top son : aucun
Note son : 6/6



PLANNING
DVD 15/12/18 The Charmer
DVD 17/12/18 Equalizer 2
BLU 17/12/18 Equalizer 2
BLUHD 17/12/18 Equalizer 2
INTERVIEWS
Christian Rouaud - Tous au Larzac
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
christian-rouaud
lucy-lawless
tara-reid
tatiana-maslany
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011