Éperdument

Année : 2016
Réalisateur : Pierre Godeau
Interprètes : Guillaume Galienne, Adèle Exarchopoulos, Stéphanie Cléau, Aliénor Poisson, Cyrielle Martinez
Éditeur : Studiocanal
DVD : DVD-9, 110', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 12/07/16
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français, français sourds et malentendants
Amazon
16,99 €
Une jeune femme, Anna Amari, est incarcérée en prison pour un crime qu'elle a commis alors qu'elle était encore mineure. Alors qu’elle attend la tenue de son procès, le directeur de la prison, Jean Firmino, lui propose de rendre son incarcération plus « facile » en lui confiant la gestion informatique de la prison. Très vite, il tombe sous le charme de la jeune Anna.

Alors que le film s’inspire de l'histoire vraie de Florent Gonçalves racontée dans le livre Défense d'aimer, tout sonne étrangement faux dans le film de Pierre Godeau. En voulant s’émanciper du côté ambigu, manipulateur et violent de la personnalité réelle du personnage d’Anna (à l'époque des faits, la jeune femme avait été emprisonnée pour avoir servi d'appât dans l'enlèvement d'Ilan Halimi, assassiné par le « gang des barbares »), le réalisateur vide son personnage et par extension son film de toute complexité pour ne retenir que l’histoire d’un homme aveuglé par l’amour.

Cette simplification artificielle se ressent dans le jeu des comédiens qui ne parviennent jamais à exister, encore moins à émouvoir. Il faut dire qu'ils ne sont ni aidés par les dialogues, plutôt creux, ni par les scènes d’amour, d’une austérité sans borne. Un comble pour un film qui tente péniblement de signifier la passion autour d'un amour impossible.

Quant à la description de l’univers carcéral, on imagine qu’elle colle à une réalité, mais n’est pas Audiard qui veut et sans un soupçon d’ambition cinématographique, on ne dépasse jamais le stade de reconstitution ennuyeuse. Bref, les meilleures intentions (décrites dans le making of) ne font pas toujours les meilleurs films. Un ratage.
Cédric Melon - Publié le 04/07/16
Liste des bonus
- Making of (21')
- Bande-annonce


Commentaire
Un making of qui offre les témoignages des comédiens et du réalisateur, le tout émaillé d’images du tournage. C’est certes sympathique, mais à la vue du film, ça n’a plus grand intérêt.
Note bonus : 2/6
Image
Une image nette, précise pour du DVD, faisant la part belle à sa jolie palette colorimétrique. Les scènes de nuit manquent parfois d’un peu de profondeur mais l’ensemble est tout à fait agréable à regarder.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Un 5.1 bien exploité même si le jeu entre les différentes enceintes reste mineur, l'arrière étant que très peu sollicité. Dialogues toujours clairs et ambiances riches de détails s'harmonisent en toute discrétion.
Top son : aucun
Note son : 4/6



77€ 110€
il y a 4 jours
19€ 119€
il y a 7 jours
2999€ 4999€
il y a 7 jours
1999€ 2999€
il y a 7 jours
PLANNING
21/04/21 Les bas-fonds
21/04/21 Figaro
28/04/21 Hiroshima
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Éric Rochant - Möbius
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
eric-rochant
maggie-q
kevin-bacon
martin-scorsese
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011