Fever

Année : 2014
Réalisateur : Raphaël Neal
Interprètes : Martin Loizillon, Pierre Moure, Julie-Marie Parmentier, Pascal Cervo, Philippe Laudenbach, Sabrina Seyvecou
Éditeur : Jour 2 Fête
DVD : DVD-9, 81', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 05/07/16
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.40
SD 576i (Mpeg 2)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Anglais
Amazon
16,09 €
Paris, début 2000. Damien (Martin Loizillon) et Pierre (Pierre Simonet), deux lycéens brillants, s’apprêtent à passer leur bac. A priori sans histoire, les deux jeunes gens ont (tout de même) assassiné une jeune femme sans mobile apparent. Zoé (Julie‑Marie Parmentier), une passante, les croise et repère quelque chose d’anormal…

Premier long-métrage de Raphaël Neal, Fever n’a manifestement pas de héros (plutôt anti‑héros dans ce cas) à la hauteur de son propos. Le duo sophistiqué de fils à papa peine à importer le Mal originaire au creux de ce quartier cossu de la capitale. De plus, cette idée du meurtre démotivé devait‑elle absolument faire l’objet d’un débat (et ainsi théoriser l’affaire) en plein cours de philosophie ?

Restent des suggestions d’atmosphère anxiogène, derrière la baie vitrée d’une brasserie, entre les murs d’un appartement cossu, un plan fixe sur les fenêtres de la victime, une bande‑son (signée Camille) mystérieuse et stridente, autant d’artifices loin de compenser cet ambitieux projet de thriller philosophique.
Carole Lépinay - Publié le 04/10/16
Liste des bonus
- Carnet de bord (19')
- Interview de Raphaël Neal et Alice Zeniter (30')


Commentaire
Il aura fallu deux ans au réalisateur Raphaël Neal et sa partenaire Alice Zeniter pour rassembler des fonds grâce au crowfunding. Ensemble, ils nous racontent la conception de Fever, adaptation du roman éponyme de Leslie Kaplan.
Note bonus : 2/6
Image
Une image typée vidéo pâlotte, peu ambitieuse, même si les intérieurs s'en sortent mieux côté éclairage. La définition se montre même plutôt précise pour un DVD.
Top image : aucun
Note image : 3/6
Son
Une scène sonore frontale avant tout, même en multicanal (les enceintes Surround ne s'activent que lors de certaines séquences, avec musique par exemple). Le choix de la stéréo n'est donc pas une incongruité si le cœur vous en dit. Dans ce cas, les voix seront moins centrées dans la pièce qu'en 5.1.
Top son : aucun
Note son : 3/6



PLANNING
BLU 28/03/19 Wild Bill
DVD 28/03/19 Wild Bill
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tom Selleck - Blue Bloods
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/174/photo_0200124313.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
tom-selleck
damian-lewis
sarah-jessica-parker
sidse-babett-knudsen
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011