Gomorra saison 2

Année : 2016
Réalisateurs : Stefano Sollima, Francesca Comencini, Claudio Cupellini, Claudio Giovannesi
Interprètes : Marco D'Amore, Fortunato Cerlino, Salvatore Esposito, Fabio De Caro
Éditeur : Studiocanal
DVD : 4 DVD-9, 624', toutes zones
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics (accord parental indispensable)
Sortie : 04/11/16
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Italien Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, français pour malentendants
Amazon
29,99 €
La saison 2 de Gomorra était d’autant plus attendue chez nous que la première saison était une réussite incontestable et que sa suite a remporté un vif succès au moment de sa diffusion en Italie. Elle commence exactement là où s’était arrêtée Gomorra saison 1 : Don Pietro Savastano est en cavale, tandis que Ciro tente de gérer le marché du trafic de drogue en faisant plusieurs alliances.

Dès les premiers épisodes, on reconnaît non seulement la même parfaite maîtrise des codes du polar noir de la saison 1, mais aussi et surtout la réalisation esthétisante assurée par un Stefano Sollima en grande forme (futur réalisateur de Soldado pour le cinéma, suite très attendue de l’excellent Sicario). Le cadre est juste et précis, jamais gratuit, sublimant chaque personnage ou élément dramatique du scénario. Les décors rigoureusement choisis apportent quant à eux une authenticité certaine à un ensemble remarquablement agencé. Enfin, les scènes de nuit, l'une des marques de fabrique de la série, bénéficient d’un traitement qui pourrait parfaitement convenir à un film d’horreur ou fantastique.

N'oublions pas la partition musicale, immersive, et les comédiens, tous parfaits du premier au dernier rôle. Au final, cette deuxième saison de Gomorra est toujours aussi cruelle et intense. Un modèle du genre. Immanquable.
Cédric Melon - Publié le 07/11/16
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire
On aurait aimé un petit speech du réalisateur par exemple sur cette nouvelle saison, sur l'accueil reçu en Italie ou bien la future saison 3, mais rien. Dommage.
Note bonus : 0/6
Image
On retrouve l'ambiance et l'esthétique singulières de la première saison avec des lumières brutes, une atmosphère sombre et tendue, et des couleurs volontairement muselées qui renforcent le côté oppressant de cette nouvelle plongée au cœur de la mafia napolitaine. Et ce, tout en préservant un piqué correct au fil des scènes et des épisodes. Un bon master DVD.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Le design sonore de Joshua Berman constitue l'autre réussite de cette saison 2 et sa restitution en 5.1 assure une immersion acoustique efficace au cœur du récit. C'est évidemment la VO italienne qui propose le rendu le plus juste et le plus flatteur, même si sur les deux pistes, la musique, les coups de feu et les explosions inondent avec dynamisme et générosité les six canaux. La VF est un peu moins détaillée. Elle sait pourtant se montrer menaçante. In fine, le rendu n'a rien à voir avec celui de la saison 1.
Top son : aucun
Note son : 5/6



77€ 110€
il y a 4 jours
19€ 119€
il y a 7 jours
2999€ 4999€
il y a 7 jours
1999€ 2999€
il y a 7 jours
PLANNING
21/04/21 Les bas-fonds
21/04/21 Figaro
28/04/21 Hiroshima
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Lucy Lawless - Spartacus, le sang des gladiateurs saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
lucy-lawless
michael-c-hall
christian-rouaud
eric-rochant
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011