La nouvelle aurore

Bright Victory
Année : 1951
Réalisateur : Mark Robson
Interprètes : Arthur Kennedy, Peggy Dow, Julie Adams, James Edwards, Will Geer, Nana Bryant
Éditeur : ESC éditions
DVD : DVD-9, 93', zone 2
Genre : drame, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 28/11/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.37
SD 576i (Mpeg2)
4/3
Bande-son
Anglais Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français imposé sur la VO
9,50 €

Après avoir été touché par un tir allemand durant la Seconde Guerre mondiale, le sergent Larry Nevins (Arthur Kennedy) apprend qu’il ne retrouvera jamais la vue. Désabusé, il entame une convalescence auprès d’estropiés de guerre comme lui. Seule une solidarité collective, suivie d’une rencontre inattendue, l’aideront à relativiser.


Cinéaste peu connu, Mark Robson débute comme monteur pour des œuvres remarquables, dont Citizen Kane, La féline ou Vaudou… Le producteur Val Lewton, alors à la tête de la RKO, lui donne carte blanche pour son premier film dès 1943. Concentré de mystère et d’atmosphère inquiétante, La septième victime amorce sa prédilection pour l’épouvante. S’ensuivent quelques œuvres horrifiques notables tels que Le vaisseau fantôme, L’île des morts ou Bedlam avec Boris Karloff. Récit d’une douloureuse réinsertion dans la vie civile, d’autant plus insurmontable à cause de la cécité, La nouvelle aurore tranche de manière brillante avec le genre qui l’a révélé.

Carole Lépinay - Publié le 25/06/18
Liste des bonus
- Cécité et aveuglement par Mathieu Macheret (25')
- Dans la même collection


Commentaire

Ancien monteur d'Orson Welles et de Jacques Tourneur, Mark Robson s'est ensuite tourné vers la réalisation avec le désir de côtoyer tous les genres. De son côté, La nouvelle aurore narre le drame de la réinsertion des mutilés de guerre. Le critique de cinéma Mathieu Macheret synthétise clairement les grandes lignes du film ainsi que son horizon curatif. 

Note bonus : 3/6
Image

Un master DVD encore problématique bien que tout à fait regardable pour tout cinéphile digne de ce nom. Délavé, le N&B tient bon la barre même si le gros manque de définition, tirant régulièrement vers le flou, reste inévitable. Amateur de plats de lentilles, vous serez servi.

Top image : aucun
Note image : 2/6
Son

Une piste 2.0 plate et dénuée d'ambiances (l'époque voulait cela) mais qui ne présente pas de défauts majeurs. Rien en tout cas pour entraver des dialogues toujours clairs. 

Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
DVD 15/12/18 The Charmer
DVD 17/12/18 Equalizer 2
BLU 17/12/18 Equalizer 2
BLUHD 17/12/18 Equalizer 2
INTERVIEWS
Maggie Q - Nikita saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
maggie-q
eva-green
christian-rouaud
anthony-hopkins
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011