The Last Dance

Année : 2019
Réalisateur : Jason Hehir
Avec : Michael Jordan, Scottie Pippen, Dennis Rodman, Kobe Bryant, Barack Obama, Bill Clinton…
Éditeur : Netflix
VOD : 10 x 55'
Genre : documentaire, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 20/04/20
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
UHD 2 160p (HEVC)
SDR
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital Plus 5.1
Anglais Dolby Digital Plus 5.1
Allemand Dolby Digital Plus 5.1
Portugais Dolby Digital Plus 5.1
Sous-titres
Français, anglais, allemand, arabe, espagnol

Au même titre que Mohamed Ali pour la boxe, Michael Jordan est une légende du basket. Que Netflix lui consacre une série documentaire n'est donc pas une surprise mais un petit trésor âprement négocié avec la star pendant des années par la chaîne ESPN et le producteur Jason Hehir, qui a réussi à cumuler 500 heures d'images d'archives inédites. Que ce soit sur le parquet des salles de sport, dans les vestiaires, à l’entraînement, dans les chambres hôtels, en public ou en privé, il y a tant d’images inédites de Jordan et de témoignages hallucinants de ses coéquipiers, ses proches, sa famille et ses amis, que cela donne le vertige. Des archives qui mettent en perspective l’histoire de Michael Jordan à travers son parcours au sein d'une équipe de basket de légende, les Chicago Bulls, jusqu’en 1998.

 

Des archives entrecoupées de témoignages plus récents, de Michael Jordan bien sûr, mais aussi Scottie Pippen, de tout le staff des Bulls et même de Barack Obama et Bill Clinton. Et si aujourd’hui Jordan a aujourd'hui les yeux cernés, les mains abîmées et le corps un peu empâté, la mémoire est vive et sa confession sur les événements il y a 22 ans a priori sincère. Un voyage hors normes dans le sillage d'un dieu vivant pour les fans, d'un tyran épouvantable pour d'autres, qui ne fait l'impasse sur aucun aspect de sa vie : la valse des titres, des joueurs et des entraîneurs, les dollars, le jeu, les cigares, l’alcool et les strip‑teaseuses de Las Vegas, les scandales, les drames épouvantables et les joies indescriptibles… Loin de l'hagiographie qui guettait au tournant, ce récit palpitant pas uniquement réservés aux fans de sport lève aussi un voile captivant sur la psychologie du joueur et son intelligence, une soif de vaincre héritée de son enfance et de sa relation avec ses frères et son père.

 

Avec sa playlist hip‑hop/rap de rêve qui accompagne des images de matchs absolument incroyables, The Last Dance est à n'en pas douter la Rolls du documentaire sportif. Seul problème, sa structure basée sur des aller‑retour incessants dans le temps. Difficile alors de recoller les morceaux, les bonnes équipes avec les bons championnats, et les bons coéquipiers avec les bonnes époques. Un choix narratif discutable mais pas suffisamment fâcheux pour gâcher un ensemble qui, à défaut d’être parfait, se montre fascinant du début à la fin. En tout cas à la hauteur de la légende Jordan.

Cédric Melon - Publié le 01/06/20
Liste des bonus
- Bande-annonce


Commentaire

Ce long documentaire en 10 épisodes en dit et en montre déjà énormément. Pour une fois, nous serons indulgents devant ce manque d'éditorial flagrant.

Note bonus : 0/6
Image

Une qualité d’image inégale qui dépend de la date des archives, souvent mises en boîte par la chaîne sportive américaine ESPN. Les témoignages plus récents sont quant à eux filmés de manière classique en 6K face caméra dans des décors hyper‑sobres. En réalité, tout l’intérêt réside dans la captation et le montage des matchs, et la capacité des différents réalisateurs qui se sont succédé toutes ces années à suivre Michael Jordan dans sa vitesse et ses envolées sans trop trembler.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Énorme atout de la partie sonore de ce doc, sa BO essentiellement composée de titres rap, hip hop et parfois plus planants avec entre autres The Alan Parsons Project. Autant de morceaux qui nous replongent dans les années 80/90 et donnent encore plus de vie et de rythme à ce film qui n'en manquait déjà pas. Les archives et les entretiens face caméra ne posent aucun souci. 

Top son : aucun
Note son : 4/6



Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
01/11/20 Journal intime
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
François-Charles Bideaux - directeur de la production des chaînes sport, groupe Canal+
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
francois-charles-bideaux
liam-neeson
tatiana-maslany
tara-reid
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011