Succession saison 1

Année : 2018
Créateur : Jesse Armstrong
Interprètes : Jeremy Strong, Brian Cox, Kieran Culkin, Sarah Snook, Matthew Macfadyen, Hiam Abbass, Nicholas Braun,
Éditeur : OCS
VOD : 10 x 56'
Genre : drame, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 04/06/18
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Anglais Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français

Féroce, acide, cruelle, Succession est une plongée en apnée saisissante dans le monde impitoyable des empires médiatiques. Elle met en scène une richissime famille new‑yorkaise à la tête d’un empire qui n'hésite pas à livrer une guerre sans merci à la concurrence mais également à terroriser ses plus proches collaborateurs en interne. En effet, Logan Roy, le patriarche, se cherche un successeur parmi ses quatre héritiers, mais le passage de relais ne va du tout se passer comme prévu.

 

Sorte de version réaliste, sans filtre et provocante de Dynastie, Succession est une tragédie shakespearienne qui prend le pouls de la société de consommation et de la lutte pour le pouvoir poussée à son maximum. Deux visions s'affrontent : celle du père self‑made man qui voit ses enfants se jeter sur son héritage sans vraiment le mériter, et celles des jeunes loups qui, empêchés d'arriver, finiront par opter pour les mêmes « vieilles » techniques qui ont fait leurs preuves.

 

À l'écran, la rencontre frontale entre le vieux monde et le nouveau est cynique, féroce, percutante, à l'image de certaines situations extrêmes montrées sans fausse pudeur, voir la jouissance ‑au sens propre‑ d'un des fils qui découvre enfin son bureau tout en haut d'une tour, et du monde. Véritable shaker à émotions, cette première saison déballe tout, tout de suite : des personnages détestables qui deviennent touchants en une fraction de seconde, des revirements de situation pathétiques et cruels, des séquences fascinantes, des dialogues malsains déclamés par des comédiens tous extraordinaires, à commencer par Brian Cox qui insuffle à son rôle une puissance et une dimension incroyables.

 

L’ensemble est sublimé par une mise en scène précise qui colle au plus près des personnages sans fioritures ni stylisation excessive (en dehors du générique qui rappelle les flash‑back de The Game de David Fincher, et tellement révélateur…), captant sur le vif les silences, les regards et les expressions quasi imperceptibles. Elle est aussi là dans les instants plus nerveux, intuitifs, les colères noires et les tensions extrêmes entre les personnages. Ou la caméra comme témoin privilégié de cette lutte permanente qui nous entraîne au milieu d'une arène remplie de loups assoiffés de sang et de pouvoir. Tragique et fascinante, Succession est déjà une très grande série.

Cédric Melon - Publié le 15/06/20
Liste des bonus
- Bandes-annonces


Commentaire

Trois fois dommage.

Note bonus : 0/6
Image

Cadre sans cesse en mouvement mais sans tremblote, coups de zoom au plus près des réactions des personnages, sensation de vie qui va à 100 à l'heure dans des décors de la haute société, voyages en hélico ou en SUV aux vitres teintées, Succession navigue dans les hautes sphères new‑yorkaises. La définition est parfaite, les couleurs chic, le jeu des reflets dans les buildings de verre parfaitement rendu. Un HDR aurait toutefois donné encore plus de mordant et de punch à cet univers glacial impitoyable.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Des punchlines qui claquent et des uppercuts verbaux à n'en plus finir, pas de doute, les dialogues cash de Succession font grandement partie du charme de la série. C'est sans concession, souvent vulgaire mais totalement jouissif. Débités par des acteurs au taquet, ils ne laissent pas de place au moindre bout de musique hormis le thème de la série et les morceaux diégétiques (ceux que les personnages entendent dans la série lors des fêtes et quand ils écoutent de la musique). C'est donc très sobre sur plan sonore et la piste simple stéréo suffit largement.

Top son : aucun
Note son : 4/6



Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
01/11/20 Journal intime
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Lars Lundström - Real Humans saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
lars-lundstrom
francois-charles-bideaux
priyanka-chopra
poppy-montgomery
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011