The Wilds saison 1

Année : 2020
Créateurs : Sarah Streicher, Susanna Fogel
Interprètes : Sophie Taylor Ali, Rachel Griffiths, Shannon Berry, Sarah Pidgeon
Éditeur : Amazon Prime Video
VOD : 10 x 45'
Genre : drame, couleurs
Interdiction : - de 16 ans
Sortie : 11/12/20
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (HEVC)
HDR10
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital Plus 5.1
Anglais Dolby Digital Plus 5.1
Italien Dolby Digital Plus 5.1
Espagnol Dolby Digital Plus 5.1
Portugais Dolby Digital Plus 5.1
Allemand Dolby Digital Plus 5.1
Sous-titres
Français, anglais (+ 25 autres)

Teen drama au point de départ identique à celui de la série culte Lost (un avion se crashe sur une île déserte) et surtout Sa majesté des mouches de William Golding (1954), fable anthropologique radicale qui démystifie les mythes de l’innocence infantile, The Wilds réussit à construire son propre mythe au terme de dix épisodes inégaux, parfois (très) longs, mais dont l'espoir d'une explication finale maintient un intérêt certain.

 

Sorte de Koh‑Lanta grandeur nature (la veine fantastique de Lost est malheureusement trop vite évacuée), The Wilds adopte pourtant un point de vue original, celui du passé des neuf rescapées plutôt que celui des mystères de l’île elle‑même. Alternant mollement survie en milieu hostile et flashbacks sur ces personnalités atypiques toutes issues de milieux socioculturels différents, le puzzle se reconstitue peu à peu sous nos yeux et ceux d'une gourou folledingue qui a bardé les lieux de caméras et de chausse‑trappes.

 

Doucement mais sûrement, malgré ses faiblesses, un pathos trop appuyé et un casting adulte loin d'être à la hauteur de celui des ados, The Wilds parvient à faire suffisamment rebondir son intrigue pour tenir en haleine : qui se cache derrière ce piège géant, et surtout pourquoi ces jeunes femmes en particulier ?

 

Une petite aventure psycho‑survivaliste à l'idée de départ intrigante qui aurait toutefois mérité davantage d’audace à l'écriture, de radicalité de mise en scène et de violence à l'image pour convaincre totalement. À suivre en saison 2 ?

Cédric Melon - Publié le 13/01/21
Liste des bonus
- Aucun.


Commentaire

Le triste lot des plateformes en général.

Note bonus : 0/6
Image

Une image plaisante sans plus, marquée par un manque d'ambition et d’ampleur. Les plans d’ensemble sont assez rares au final et l’hostilité de la nature peu représentée à l'écran. Quelques trop rares bonnes idées de mise en scène à exploiter au montage. Bon point en revanche pour le rendu naturaliste et sans artifices sur l'île.

Top image : aucun
Note image : 3/6
Son

Le son direct, prépondérant sur l'île, participe grandement à l’atmosphère pesante des lieux. En plus de la musique originale de Cliff Martinez (Drive) qui apporte une vraie valeur ajoutée. Certains dialogues passent même au second plan devant l’environnement et ses éléments. 

Top son : aucun
Note son : 3/6



379€ 449€
il y a 4 jours
199€ 299€
il y a 5 jours
499€ 649€
il y a 5 jours
549€ 599€
il y a 5 jours
PLANNING
28/04/21 Hiroshima
28/04/21 Frances
28/04/21 De sang-froid
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Melissa George - La gifle
https://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
melissa-george
tom-selleck
lucas-belvaux
tara-reid
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011