I Care a Lot

Année : 2021
Réalisateur : J Blakeson
Interprètes : Rosamund Pike, Eiza Gonzalez, Dianne Wiest, Peter Dinklage
Éditeur : Netflix
VOD : VOD, 118'
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 19/02/21
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 2 160p (HEVC)
HDR Dolby Vision
HDR10
Bande-son
Français Dolby Digital Plus 5.1
Anglais Dolby Digital Plus 5.1
Sous-titres
Français, anglais

Après La disparition d’Alice Creed en 2010 qui voyait la prétendument victime du film (Gemma Arterton) renverser la situation, J Blakeson trouve en Rosamund Pike la parfaite sainte nitouche qui cache bien son jeu. 

 

Tutrice senior censée accompagner et placer en établissement spécialisé les personnes les plus fragiles incapables de vivre seules, Marla Grayson a élevé son métier d'assistante sociale en petite entreprise lucrative lui assûrant une vie de luxe, au mépris du bien‑être de ses clients. Pour cela, elle précipite sans remords ses patients les plus riches en maison de retraite, solde tous leurs avoirs et les détourne pour son propre compte grâce à une mainmise totale offerte sur un plateau d'argent par la loi. Jusqu'au jour où elle s'attaque à la mauvaise « petite mamie » pas si innoncente, elle non plus.

 

Aussi chaleureuse qu'une porte d'Ephad, Rosamund Pike fait fureur en Mère Teresa le jour, femme d'affaires sans scrupules la nuit. Sans état d'âme, elle l'avoue elle‑même dès l'ouverture du film, jouir des plaisirs de l'argent est son combat N°1 dans la vie. Séance de sport intenses, emploi du temps de ministre, représentation permanante, équipe surmotivée, rien ne semble pouvoir arrêter Marla.

 

J Blakeson tire à boulets rouges sur le business de la grande vieillesse, parfois aux frontières de la moralité, car après tout, Marla ne fait que profiter des failles d'un système bien trop compartimenté. Le ton cartoon de cette honnête série B, qui aurait mérité d'être plus resserré, fait passer la pilule d'une triste fin de vie pour de nombreuses personnes parfois bien isolées.

Carina Ramon - Publié le 12/04/21
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire

On aurait franchement aimé assister aux coulisses de quelques scènes bien gratinées… 

Note bonus : 0/6
Image

Une image aussi impeccable et soignée que le carré millimétré de Rosamund Pike. Avec ses clair‑obscur, ses aplats de couleur et ses contrastes appuyés, le film joue sur des codes très graphiques tout en restant toujours du côté sombre la ligne. Une comédie noire qui brille toutefois grâce à un HDR Dolby Vision solide, loin d'être tape à l'œil mais bien présent au niveau de la petite touche luxueuse en plus.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Un face‑à‑face musclé côté son aussi avec un traitement très « film d'action », même si le simple Dolby Digital Plus ne peut pas se faire plus gros que le bœuf.

Top son : aucun
Note son : 4/6



699€ 999€
il y a 6 jours
999€ 1499€
il y a 6 jours
1299€ 1499€
il y a 6 jours
PLANNING
04/08/21 Wander
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Fabrice Gobert - Les revenants
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
fabrice-gobert
liam-neeson
eric-rochant
nic-pizzolatto
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011