Awake

Année : 2021
Réalisateur : Mark Raso
Interprètes : Gina Rodriguez, Lucius Hoyos, Ariana Greenblatt
Éditeur : Netflix
VOD : 97'
Genre : fantastique, couleurs
Interdiction : - de 16 ans
Sortie : 09/06/21
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 2 160p (HEVC)
HDR Dolby Vision
HDR10
16/9
Bande-son
Français Dolby Atmos
Français Dolby Digital Plus 5.1
Anglais Dolby Atmos
Anglais Dolby Digital Plus 5.1
Allemand Dolby Atmos
Allemand Dolby Digital Plus 5.1
Espagnol Dolby Atmos
Espagnol Dolby Digital Plus 5.1
Arabe Dolby Atmos
Arabe Dolby Digital Plus 5.1
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais, allemand, espagnol, portugais

Après le succès planétaire de The Bird Box avec Sandra Bullock, Netflix récidive et tente une nouvelle incursion dans le thriller post‑apocalyptique avec Awake.


Tout commence par un phénomène inexpliqué qui engendre non seulement une panne électrique mondiale mais rend aussi les humains totalement insomniaques. Plus le temps passe, plus la population, privée de sommeil, est atteinte de démence. La mère d’une jeune fille, qui parvient miraculeusement encore à dormir, tente de protéger sa famille.

 

La perspective d’une humanité qui sombre peu à peu dans la folie par manque de sommeil était un point de départ fabuleux et ultra‑référencé (impossible de ne pas penser au Covid), avec le film de zombie en ligne de mire où chaque seconde qui passe rapproche de l'issue fatale inéluctable. Mais ce road‑trip apocalyptique pèche par sa mise en scène paresseuse où le spectateur devine avant les personnages l'action d'après, manière d'annihiler tout effort de réflexion de la part du spectateur. Mark Raso (Kodachrome) ne semble jamais vraiment convaincu de son entreprise, oubliant carrément de faire monter la tension, le suspense ou la tragédie pour tout sacrifier sur l'autel de l'action. 

 

Reste quelques rares bonnes idées malheureusement souvent à moitié mises en œuvre (les zombies nus, le retour du voleur de voiture…) et un excellent casting, Gina Rodriguez en tête (Jane the Virgin). La fin du film, bâclée, laisse entrevoir une suite, tout comme le succès colossal du film sur Netflix. Une suite que l’on espère en tout cas filmée autrement que sous Xanax avec un metteur en scène plus nerveux, plus généreux et mieux inspiré. Les acteurs et l’idée de départ le méritent.

Cédric Melon - Publié le 15/06/21
Liste des bonus
- Bande-annonce


Commentaire

Le classique lot de la plateforme.

Note bonus : 0/6
Image

Le travail du chef‑opérateur est classique, sans esbroufe ni génie. Séquences de jour ou de nuit, tout est net et traité de la même manière. Hormis quelques floutés et effets blur (halo lumineux artificiel) en masse pour signifier la fatigue des protagonistes, rien à signaler. Au final, pas une scène dont on se souvient pour sa beauté, son effet ou son cadre, dommage. Maigre consolation, le HDR Dolby Vision apporte une belle stabilité en toutes circonstances et une parfaite lisibilité lors des nombreuses scènes nocturnes. 

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Un design sonore d’une rare banalité avec coups de feu qui résonnent, musique passe‑partout et séquence de fusillade qui fait moins de bruit qu’un feu d’artifice amateur. Heureusement, le Dolby Atmos donne un peu d'ampleur à l'entreprise et fait finalement illusion. Sans cela (en Dolby Digital Plus 5.1), on retombe d'un cran encore au niveau de la tension dramatique.

Top son : aucun
Note son : 3/6



"; } function loadGA(){ loadAds(); var e=document.createElement("script");e.type="text/javascript",e.src="https://www.googletagmanager.com/gtag/js?id="+GA_ID,head.appendChild(e),(e=document.createElement("script")).type="text/javascript",e.textContent="window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', '"+GA_ID+"' );",head.appendChild(e)} function cookieAccepted(){ console.log("cookieAccepted()"); $("body").removeClass("bodyRGPDNotAccepted");domCookie&&setTimeout(function(){domCookie.style.display="none"},hideDelay) let r=localStorage.getItem(refuseCookie); tb=new Date(r); let status = 0; if( r && tb-now>0) { domRefuse.style.display="block"; domCookie.style.display="none"; status = 1; } else { status = 2; loadGA(); } consentStats(status); } function consentStats(status) { let r = parseInt(localStorage.getItem(statCookie)); if (r === status) { } else { $.get("https://www.avcesar.com/rgpdS.php", { r:Math.random(), st:status }, function success(data) { console.log("updated to status : "+status); localStorage.setItem(statCookie, status); }); } } function checkCookieAccept(){ console.log("checkCookieAccept()"); $("body").addClass("bodyRGPDNotAccepted"); let r=localStorage.getItem(refuseCookie); tb=new Date(r); if(tb-now>0) {cookieAccepted(); } let e=localStorage.getItem(idCookie),t=new Date(e);e?t-now>0?cookieAccepted():localStorage.removeItem(idCookie):domCookie&&(domCookie.style.display="block") } function acceptCookie(){ if(localStorage.getItem(idCookie)) { localStorage.removeItem(refuseCookie); } localStorage.getItem(idCookie)||(localStorage.setItem(idCookie,expirationDate),cookieAccepted())}checkCookieAccept(),domCookieAccept&&domCookieAccept.addEventListener("click",acceptCookie); });
Accepter les cookies
Accepter
Refuser