Désordres saison 1

Année : 2022
Réalisateur : Florence Foresti
Interprètes : Florence Foresti, Béatrice Facquer, Laetitia Vercken, Anouk Féral, Clément Bresson, Lucy Ordenacion
Éditeur : Canal+
VOD : 8 x 22'
Genre : comédie, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 03/10/22
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
UHD 2 160p (HEVC)
SDR
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital+ 5.1
Sous-titres
Français

Florence Foresti filme Florence Foresti en panne d'inspiration alors qu'elle doit jouer son nouveau spectacle dans trois mois et que la dépression rôde. Sur le papier, il faut être fan de l'humoriste pour passer outre la séance d'autocentrage et d'autoréférence annoncée, doublée d'un thème a priori peu attractif : la dépression. Sauf que l'humoriste a le talent que l'on sait et que sa série Désordres, pleine de fantaisie et surtout drôle, a tout ce qu'il faut pour se démarquer du tout‑venant et même susciter l'attente d'une suite.

 

Mère de famille solo flanquée d'une femme de ménage qui se moque gentiment d'elle en permanence (incarnée à l'écran par sa vraie femme de ménage), d'un bulldog anglais qu'elle adore faire parler en prenant une voix rauque (un sketch récurrent de l'humoriste sur les réseaux sociaux) et d'un « ami  » imaginaire annonçant la venue de ses grosses crises d'angoisse, contrairement à ce que le quidam pourrait penser, Florence Foresti ne vit pas vraiment son quotidien de manière sereine.

 

C'est même tout le contraire. Quand elle n'est pas sur scène, tout lui pèse malgré la présence aimante de ses amies proches : son célibat, la peur de ne plus plaire et les moments de solitude quand sa fille vit chez son père. Sous médication depuis des années, en proie à tout un tas de symptômes plus ou moins réels, c'est une femme « à nu » que la scénariste et réalisatrice montre tout au long de ces 8 épisodes pas forcément très flatteurs mais très drôles. 

 

Baignée par les séries américaines des années 80 (Dream OnSteinfeld), Florence Foresti trouve sa propre voie, a suffisamment de recul pour ne rien s'épargner et parvient à conserver un univers typiquement français tout en lorgnant souvent du côté fantasque des modèles précités (les saynètes en lipdub sont une vraie trouvaille). Une jolie surprise qui transforme les angoisses les plus noires en source de création pure. Attention, chapelet de scènes tordantes à la clé : le yoga, la pharmacie, la vente aux enchères, la retouche photo, Kiki, et on en passe. À voir.

Carina Ramon - Publié le 04/11/22
Liste des bonus
- Le Plus (3')


Commentaire

Dans une interview uniquement disponible sur le site de Canal+, Florence Foresti revient sur la genèse de sa série, à laquelle elle pense depuis 15 ans. Garde alternée, troubles de l'anxiété, elle dit tout et revient sur son désir profond de raconter « la réalité ».

Note bonus : 0/6
Image

Très agaçante cette Foresti. Elle assure aussi côté réalisation même si l'avant‑dernier épisode, le plus sombre, est pesant car mal équilibré. Le reste du temps, tout est fluide, les beaux décors typiquement parisiens bien mis en valeur par une définition solide et une lumière réaliste. Mention spéciale à la déco intérieure de l'appartement de Florence Foresti, appartement dans lequel elle a déjà habité dans la « vraie » vie. Canapé Togo, mobiler années 60, on sent son goût pour le mobilier design et vintage.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Rien à redire côté son, tout est clair, dynamique, bien posé. Les courtes saynètes « chantées » apportent un regain de vernis bienvenu. Tout comme quelques titres bien balancés pour dynamiser l'ensemble. 

Top son : aucun
Note son : 4/6



2299€ 3999€
il y a 1 jour
1099€ 2499€
il y a 1 jour
200€ 500€
il y a 1 jour
PLANNING
07/12/22 Music Hole
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Victor Matsuda - Vice-président Blu-Ray Group Sony et de la BDA (Blu-Ray Disc Association)
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
victor-matsuda
tatiana-maslany
gillian-anderson
pascal-laugier-et-louis-thevenon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser