Bons baisers de Bruges

In Bruges
Année : 2008
Réalisateur : Martin McDonagh
Interprètes : Colin Farrell, Brendan Gleeson, Ralph Fiennes
Éditeur : M6 Vidéo
DVD : DVD-9, 102', zone 2
Genre : comédie noire, couleurs
Interdiction : tous publics (certaines scènes peuvent choquer les plus jeunes)
Sortie : 14/01/09
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Surround
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
2,90 €
Il faut dépasser la bêtise du titre français pour avoir une chance d’apprécier ce film de mafieux étrange et insolite, situé quelque part entre Samuel Beckett et Get Carter.

Bruges, sa brume, ses ponts, ses églises médiévales et ses canaux. Là, Ken (Brendan Gleeson, génial) et Ray (Colin Farrell), deux tueurs à gages, débarquent pour une mission encore inconnue. Pour le premier, paternaliste à souhait, c’est l’occasion de jouer les touristes. Pour l’autre, citadin patenté, il s’agit d’oublier le meurtre accidentel d’un petit garçon qui le ronge de l’intérieur. En attendant Godot (Ralph Fiennes, leur patron), nos deux larrons déambulent dans la cité lacustre, débarquent sur le tournage d’un film interprété par un nain « en hommage à Ne vous retournez pas de Nicholas Roeg » (qui se passait lui à Venise), écument les pubs, jusqu’à ce que la nouvelle tombe : Ken doit tuer Ray.

Excellente surprise que cette relecture presque absurde du polar noir, signée par un metteur en scène de théâtre.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 26/12/08
Liste des bonus
- Making of (13')
- Onze scènes coupées et deux séquences du film en version longue (16')
- Mini-reportage sur le choix de la ville de Bruges comme lieu de tournage (7')
- Découverte de Bruges, la Venise du Nord, en bateau (5')
- Bêtisier (6')
- Bandes-annonces


Commentaire
Pas grand-chose de captivant malheureusement. L'idée de la découverte de la ville depuis les canaux à bord d'un bateau est plutôt bonne, mais mal réalisée et beaucoup trop longue malgré les informations sur la cité lacustre défilant en haut et en bas de l'écran.
Note bonus : 2/6
Image
La photographie particulière de la ville de Bruges, ville d'eau par excellence, si bien captée par l'équipe du film, est ici parfaitement retranscrite. Les contrastes sont de la même veine, excellents, même lors des scènes de nuit ou d'intérieur. Compression du même niveau, discrète donc maîtrisée. Les arrière-plans n'ont pas la bougeotte. L'habituel fourmillement est pour une fois contenu. Voilà pour les points positifs. Dans la colonne des moins, on note une définition un poil lisse. Rien de méchant.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Rien d'exceptionnel à attendre de ce côté-là. VO et VF 5.1 : même combat. Hormis de rares scènes (l'exécution du Curé par exemple) proposant quelques effets acoustiques ou un léger accompagnement musical, la scène sonore reste concentrée sur l'avant, voire sur l'enceinte centrale. L'accent est en revanche mis sur les dialogues, toujours bien posés pour une compréhension parfaite des acteurs. Même remarque pour la VF qui bénéficie de dialogues bien intégrés et naturels. Bonne VF stéréo également.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 16/10/19 Week-end
BLU 16/10/19 Week-end
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tom Selleck - Blue Bloods
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
tom-selleck
gillian-anderson
bryan-cranston
rotem-shamir
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011