Brotherhood saison 1

Année : 2006
Créateur : Blake Masters
Interprètes : Jason Isaacs, Jason Clarke, Annabeth Gish, Ethan Embry, Kevin Chapman, Fionnula Flanagan
Éditeur : Paramount
DVD : 3 DVD-9, 52' par épisode, zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics (accord parental conseillé)
Sortie : 16/04/09
Prix ind. : 29,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, anglais, danois, finnois, néerlandais, norvégien, suédois
Amazon
29,90 €
Providence, État de Rhode Island. La communauté irlandaise habite un quartier d’ouvriers nommé « The Hill ». L’un d’entre eux, Tommy Caffee (Jason Clarke) fait carrière dans la politique et use de sa fonction afin d’améliorer le quotidien de sa petite ville. Mais un jour, son frère Michael (Jason Isaacs) ressurgit après sept ans d’absence. L’apparente sérénité du district ne tarde pas à être bouleversée. À l’inverse de l’homme juste et droit incarné par Tommy, Michael traîne un passif de violence promis à un devenir des plus sombres.

Brotherhood s’inscrit d’emblée du côté des grandes fresques cinématographiques mêlant intérêts familiaux et communautaires, à l’image du Parrain de Coppola, sa référence évidente, mais aussi des films de James Gray (de Little Odessa à La nuit nous appartient).

Dans la série, il est donc question d’origine et d’appartenance à un territoire, et ici, les traditions irlandaises se transmettent en même temps que l’amour du drapeau américain. Il s’agit de trouver sa place, difficilement, tant la dualité identitaire est forte.

Il y a la famille aussi, soit le noyau fondamental de Brotherhood : l’épouse, faussement épanouie et souffrant en silence, les petites filles trop sages ne jurant que par leur père, la mère possessive inspirée des tragédies grecques… Et puis le mythe d’Abel et Caïn, transposé en milieu urbain. Un conflit latent entre deux frères que tout oppose, lequel tend inexorablement vers une explosion destructrice. Noir, sans le moindre espoir.
Carole Lépinay - Publié le 26/06/14
Liste des bonus
- Biographie et filmographie des acteurs
- Galerie photos du tournage


Commentaire
Aucun intérêt.
Note bonus : 0/6
Image
Correcte dans l'ensemble, l'image de ce coffret DVD coince légèrement dans toutes les scènes sombres en raison d'un niveau de détail insuffisant et de noirs bouchés.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Sans relief, la piste française Dolby Surround étouffe toutes les ambiances et ne laisse s'exprimer que la musique. En VO 5.1, le rendu est plus vertueux, plus riche et plus dynamique. Avantage net à la VO donc.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
23/06/21 Superdeep
30/06/21 Les chiens
30/06/21 Le mandat
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
tatiana-maslany
melissa-george
eva-green
martin-scorsese
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011