Battlestar Galactica saison 4

Année : 2009
Créateurs : Glen A. Larson, Ronald D. Moore
Interprètes : Edward James Olmos, Mary McDonnell, Katee Sackhoff, Kaimie Bamber, Grace Park, Tricia Helfer
Éditeur : Universal
DVD : 8 DVD-9, 21 x 42', zone 2
Genre : science-fiction, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 22/09/09
Prix ind. : 39,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
Les meilleures choses ont une fin. Et quelle fin. Renaissance d’un mythe ou nouvelle référence incontournable dans l’univers de la SF, Battlestar Galactica aura été et restera comme un grand moment de télévision. Mieux, une série TV exemplaire.

Cette saison 4 termine en apothéose un parcours initiatique dont la portée dépasse le genre même dans lequel la série s’inscrit. À la hauteur des préceptes et principes établis au fil des quatre saisons, les auteurs terminent d’explorer absolument toutes les pistes précédemment installées. Aucune n'est oubliée ou inachevée. Un tour de force.

Puissants robots, les Cylons règnent sur l'univers. À bord du dernier vaisseau de guerre, le Galactica, des humains tentent de survivre en entreprenant le voyage de la dernière chance : trouver une légendaire planète appelée « Terre ».

Véritable hommage au space opera, Battlestar Galactica saison 4 se veut à la fois mystique, métaphysique, spirituelle et politique. Éclectique mais jamais ennuyeuse, tout juste peut-on parfois lui reprocher son « sérieux » (les personnages d’une rare complexité dissertent souvent sur la vie, l’amour, la mort, la condition humaine et sa place dans l’univers). Nous dirions plutôt « ambitieuse ». Et c'est un gage de qualité.

Quatre saisons remarquables, un final d’anthologie, Ronald D. Moore et tous les protagonistes de Battlestar Galactica auront non seulement dépassé les ambitions de simple divertissement de la série originale, mais auront aussi réussi à écrire une des plus belles pages de la SF cathodique.
Cédric Melon - Publié le 09/10/09
Interview Tricia Helfer
Au dernier Festival de la Télévision de Monte-Carlo, Tricia Helfer illuminait chaque recoin de la salle d'interview. Souriante, avenante et passionnée, elle nous a raconté son voyage au cœur de la série culte à qui elle doit son début de carrière de comédienne fracassant (elle est aussi mannequin). Tricia Helfer, soit un Numéro 6 inoubliable. Lire la suite
Liste des bonus
- Dix-sept commentaires audio !
- Scènes coupées (100')
- Versions longues des épisodes 18 et 19 (186')
- Zoom sur l'habillage musical (23')
- Rétrospective de la série (36')
- Module intitulé « Que s’est-il passé dans Battlestar Galactica » (8')
- Et ils ont un plan (4')
- Vidéoblogs de David Eick (45')
- Le voyage (20')
- Un long voyage se termine (11')
- La série au Festival Jules Vernes (11')


Commentaire
L’interactivité de cette édition de la saison 4 est tout simplement impressionnante, avec un nombre hallucinant de bonus, de documentaires et de commentaires audio. Les amateurs de Battlestar Galactica auront réellement l’impression de continuer l’aventure aux côtés des protagonistes de la série.

Au niveau des commentaires audio, c’est Ronald D. Moore, le créateur, qui mène la danse et les débats (il est pratiquement de tous les modules). Il se montre à la fois précis, méticuleux et prolixe sur tous les sujets abordés. On se rend compte que le moindre détail ou la moindre interaction entre les personnages ne sont jamais fortuits. Un discours passionnant.

Les scènes coupées étant nombreuses et inégales, il est nécessaire de faire le tri (d'autant que sont également proposées les versions longues des épisodes 18 et 19 : des ajouts remarquables et pertinents). Enfin, on aime l’ambiance des Vidéoblogs et les modules plus techniques. Notamment celui sur la musique révélant étape par étape comment la bande-son a été élaborée. Mais aussi celui plus rétrospectif mettant en avant des anecdotes via une ribambelle d’interviews des acteurs et techniciens (le directeur photo par exemple).

Drôle, didactique et enthousiasmante, l’interactivité de cette édition est aussi fournie que passionnante. Et comme c’est la mode dans beaucoup de rubriques de magazines, si vous voulez parler de Battlestar Galactica sans jamais l’avoir vue, l’éditeur a pensé à vous avec « Que s’est-il passé dans Battlestar Galactica ». Un module qui raconte toute la série en 8.10 secondes : une performance !
Note bonus : 6/6
Image
En parfaite adéquation avec les éditions DVD précédentes, l’image de cette saison 4 est parfaitement exploitée. Définition exemplaire, contrastes judicieusement mis en valeur, couleurs resplendissantes et nuancées, niveau de détail élevé… Une tenue remarquable.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Si l'orchestration sonore et la répartition des différentes partitions musicales sont exemplaires, on aurait aimé un traitement similaire pour les batailles spatiales. Sur ces passages, les pistes sonores anglaise et française Dolby Digital 5.1 manquent un peu de puissance et de dynamisme. En revanche, sur les scènes plus intimistes, elles semblent moins timides, et les nuances plus sensibles.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
21/05/22 Robuste
25/05/22 Placés
25/05/22 Placés
25/05/22 355
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Priyanka Chopra - Quantico saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
priyanka-chopra
stefano-sollima
poppy-montgomery
pascal-laugier-et-louis-thevenon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser