LG 84LM960V

Par Jacques Guiot - Publié le 11/02/13
Réglage
Un des nombreux points positifs du TV LG 84LM960V concerne la colorimétrie, déjà très bonne en sortie de carton avec des modes bien réglés par défaut : Standard pour regarder la TNT et, surtout, ISF pour profiter du formidable spectacle des Blu‑Ray upscalé en Ultra HD, ou mieux un contenu Ultra HD natif. Bien sûr, à l'aide d'une sonde, il est possible d'atteindre la perfection, ou presque. Après calibrage, nous n'avons observé aucune dérive de gamma, de couleur ou de luminance.

Le LG 84LM960V, comparés aux références les plus huppées du constructeur, propose peu ou prou les mêmes réglages. Le mode Jeu, par exemple, permet de désactiver le MCI 800 et certaines fonctions qui influent sur l'Input Lag, pour le ralentir. Et en mode ISF, il est possible d'ajuster la colorimétrie avec une précision remarquable. Il offre aussi un réglage des IRE 20p, soit par tanche de 5%, là où beaucoup de téléviseurs ne proposent que 2P (réglages des couleurs basse et hautes). Il est encore possible de corriger l'espace colorimétrique à partir du gamut Rec.709, ou EBU, avec la possibilité de corriger les couleurs primaires et secondaires sur trois axes (luminosité, saturation et teinte).
Par contre, on ne peut pas éditer le gamma, seuls des modes préréglés sont disponibles. C'est cependant suffisant pour obtenir un gamma juste et rectiligne. On retrouve bien sûr tous les réglages habituels comme le contrôle du Local Dimming, le contraste, la puissance du rétroéclairage, la luminosité, le contraste dynamique, etc.

La température de couleur à l'allumage affiche 6 400K (la norme cinéma étant de 6 500K), sans même procéder au moindre réglage, c'est assez rare pour être souligné. Et le gamma est relevé à 2,13 contre 2,22. Après un calibrage en règle avec une sonde Eye One Display II, nous arrivons tout simplement à une perfection colorimétrique rarement rencontrée, avec un équilibre RVB et un gamma parfait pour un Delta E égal à 1 (pour rappel, en dessous de 3, les écarts de couleur sont invisibles à l'œil).

À noter, le réglage Local Dimming ne doit pas être sélectionné sur Moyen ou Haut, au risque d'engendrer une courbe de gamma en S qui bouche les noirs et brûle les blancs. Nous conseillons donc vivement de se contenter du mode Bas qui donne de très bons résultats. En revanche, le Local Dimming n'est pas très performant au niveau du contraste Ansi (intra‑image), relevé à 700:1 (contre plus de 2 000:1 sur des modèles comme le Sony HX850, ou le Samsung ES7000 pour ne citer que des spécimens LED Edge (cliquez sur les références des matériels pour découvrir les tests de la rédaction d'AVCesar.com) avec des noirs tirant sur le gris (0,15 cd/m²) et qui ternissent un poil la dynamique de l'image, mais rien de grave cependant dans l'ensemble (cf. section Image).
Réglages
Température
de couleur
Temp.
couleur
Balance
des blancs
Réglage
de gamma
Rétroéclairage Renforcement
du contraste
Renf.
contraste
paramétrable (CMJRVB) RVB paramétrable dynamique par zone dynamique
Désentrelacement (vidéo/film)Désent. (vidéo/film) Réducteur de bruitRed. de bruit
D NR Mpeg NR Mosquito NR
automatique oui oui -
ph image
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES